Un programme de fête pour la SNCF

Je ne prenais pas le train ce soir mais j’ai demandé à Xav Zebaker de témoigner du trajet d’un voyageur qui devait prendre le 18h50.

Voici son témoignage :

C’est l’histoire de passagers de la SNCF qui, pour des raisons professionnelles, pour la plupart, mais pas uniquement, doivent prendre le train chaque jour.
Chaque jour, ils doivent affronter les retards répétitifs de la SNCF. Des retards de 5 à 10 minutes, qui sont désormais perçus comme normaux.
La compagnie s’excuse à peine. Et les passagers sont presque ravis qu’il n’y aie que ces quelques minutes de retard.

Il y a des retards un peu plus longs, parfois. Trop souvent. Les employés de la compagnie sont parfois informés de la raison. Parfois pas. Ils nous présentent chaque jour des excuses au nom de la SNCF, et nous remercient de notre compréhension. Souvent, ce n’est pas la faute de la compagnie. Juste du « pas-de-bol ». A vérifier.

Mais là, en cette période de fin d’année, la SNCF nous a réservé un programme plein de festivités.
Mercredi 9 décembre : 2h de retard sur le train de 18h50 (excuse : en attente d’un contrôleur)
Jeudi 10 décembre : train de 18h50 retardé. Passagers pour Rouen, transféré dans le 18h53. Arrivé avec 1h de retard (excuse : mise à quai tardive du matériel).
3h de retard en 2 trajets, auxquelles il convient d’ajouter les 10mn perdues, ici et là.

Aujourd’hui, lundi 14 décembre, le 18h50 pour Rouen est annulé (pas d’excuse). Les passagers ont été orientés vers le 18h53, parti avec 10 minutes de retard. 10 minutes aurait été une merveille si le train n’avait pas mis 1h30 pour atteindre les Mureaux.
Alors certes, la raison semble valable cette fois, puisqu’il s’agirait d’un acte de malveillance dans le train précédent. Sauf que voilà, l’excuse à changer en cours de route. Il ne s’agit plus d’un acte de malveillance, mais d’une avarie matérielle. Excuse fausse ou incomplète, nous ne le saurons pas.
Au final, pour ce soir, le retard est de 2h.

Mais voilà, ce cumul de retard (sur cette période, mais aussi à l’année), n’est pas dédommagé. Quand bien même un dédommagement interviendrait, il ne comblerait pas les coûts annexes :
le taxi en gare de Rouen, parce qu’arriver à plus de 22h rend l’usage du métro difficile (peu ou pas de trafic à ces heures)
la babysitter de vos enfants qui devait rester jusqu’à 20h15 et que vous devez payer en fonction du retard cumulé.
Cela ne concerne que la parti financière. Mais cela n’inclut évidemment pas ce temps qui nous est volé, et qui est volé à nos proches.

Je ne prends pas le train depuis suffisamment longtemps pour identifier  l’origine du problème. J’entends parler de vétusté des lignes et du matériel. Je n’incriminerai donc pas le personnel de terrain dans tout cela, qui doit faire faire à la grogne des usagers et vivre des journées à rallonge.

Cependant, nous, les usagers, sommes les grands perdants de ce train train quotidien décadent. Des billets/abonnements payés, des frais annexes engagés et surtout du temps que jamais nous ne retrouverons. Devons-nous appliquer un tarif horaire sur ce temps qui nous est volé ?

Que faire ? Avons-nous une alternative ? L’ouverture à la concurrence, un jour, aura-t-elle un effet positif ? Quand ?

Et que font la direction de la SNCF et les pouvoirs publics ?

Je vous demande messieurs, Président de Région, et Président de la SNCF, d’arrêter de vous excuser et de nous remercier de notre compréhension ! Parce qu’à ce stade, excusez moi l’expression, on n’en à rien à faire de vos excuses et de votre compréhension. Nous voulons des actes ! Du concret ! Des résultats ! Et un vrai service de transport de passagers digne de ce nom !

A bon entendeur !

Publicités
Tagué , , , , , ,

38 réflexions sur “Un programme de fête pour la SNCF

  1. Rien à redire, impec!
    Et cette fois-ci, tous dans le même panier: Rouennais comme Vernonnais. On devait se retrouver dans le 18h50, on a été pris au piège dans le 18h53…
    La SNCF n’est jamais à cours d’idée pour liguer les usagers contre elle.
    Malheureusement, ce qu’on vit actuellement, on l’a déjà vécu l’année dernière, et celle d’avant, et encore avant… Chaque hiver c’est la même chose.

  2. stephadc dit :

    C’était effectivement la fête ce soir!
    Déjà , il manquait une rame (en panne à Mantes depuis hier , mais personne pour aller la chercher)
    Le 3349 à très péniblement atteint Evreux , mais sans aller au delà , machine HS
    Le 3353 à eut un cablot de chauffage d’arracher peu avant Les Mureaux(je me renseignerai la dessus car je n’ai pas eut beaucoup d’infos!)
    Beaucoup de trains « coincés » derrière .
    Le 3131 supprimé pour avarie matériele!
    Mais en fait , les problèmes ont commencés avant , avec le retard du 16h20 , qui a entrainé le reatrd du 16h50 !
    Pour ce que fait la direction , pas de nouvelle , ils verront demain en réunion à quelle activité facturer les incidents !
    Prochaine réunion le lendemain , avec les même choses , les même personnes , les mêmes incidents , mais toujours rien pour l’amélioration !
    Nous sur le terrain , nous en avons marre de cet immobilisme « administratif » , nous subissons comme vous les retards et suppressions , et nous vous subissons aussi parfois (dixit un controleur qui ne veut plus faire d’annonce suite aux insultes récoltés systématiquement) !
    Finalement , encore un changement de service qui n’apporte pas grand chose !
    Mais cela pourrait être pire , il pourrait neiger!!!!!!!!

  3. H dit :

    Je n’ai rien à dire sur ce billet,
    je pensais balncer des noms d’oiseau sur ces pourris de la sncf mais je me suis calmer.
    Que faire ?
    Faut il subir à nouveau le manque de respect total, un controleur m’a demander d’aller voir ailleurs si je n’étais pas content du service.
    Et avant les mureaux il a fallu se déplacer pour aller chercher un de ces grognons controleur pour avoir un minimum d’info après 45 minutes de silence.
    Je le dis et le répète à quand une action concerté avec veronnais et mantais aussi parce qu’hier j’en ai entendu des belles de leurs part

    bref une grande action
    j’en ai marre de voir ce que j’appelle des collègues de trains qui heureux d’aller bosser démissionne non pas à cause de leurs travail, mais de la sncf

    Mr de la sncf, au lieu de nous prendre pour des cons, faites donc une vraie étude sur le stress lié a votre personnel incompétent, et au foutage de gueule générale que l’on subit chaque jour parce que les 70 euros que vous pensiez nous offrir comme tous les ans en janvier en compensation vous pouvez vous les garder.
    le temps n’a de valeur qu’au boulot et vous nous le voler, mais le temps auprès de nos proche celui ci n’en a pas.

  4. Emmanuelle dit :

    il faut une assoc pour chaque gare pour les intérêts particuliers… et nous regrouper comme cela commence à se faire sur la ligne pour les intérêts généraux, et dieu sait qu’ils sont nombreux !!!

  5. jimmy dit :

    J’ai aussi vécu tous ces retards, je prends le 7h26 à rouen le matin et le 18h50 à paris le soir. Et il faut ajouter les retards traditionnels de 10/15 min., moi ça fait trois semaines que je suis pas arrivé à l’heure. C’est incroyable le décalage entre le prix exorbitant de l’abonnement et le désastre du service rendu. Et ce qui est encore plus insupportable, c’est que ça a pas l’air de déranger grand monde, de toute façon selon eux y’a 90% des trains qui arrivent à l’heure, en gros on est des menteurs quoi… Vraiment ils se foutent de notre gueule, c’est comme le coup de l’acte de malveillance, ils le sortent à chaque fois qu’ils ne savent pas. Quant à aller voir ailleurs, OK, mais où???
    Ça va encore me faire mal de lâcher 350€ en janvier pour continuer le calvaire.

  6. H dit :

    @ Emmanuelle
    il fut un temps pas si lointain c’est à dire 3 ans ou une association fit son apparition,
    elle regroupa même pas 1 % du nombre des voyageurs au plus 10 personnes
    les normands sont si blasé, chacun grogne dans son coin mais personne est là quand il faut se « battre » pour ces droits
    sans compter qu’il y eut des influences politiques et même des réunions avec ces cheminots, pour moi il n’est pas concevable de discuter avec les cheminots qui eux se foutent mais royalement de nous
    Prenons exemple sur Vernon eux au moins font bouger les choses, de même que bonnières, mais à Rouen au moindre embryon d’association on en entend plus parler les semaines qui suivent.
    Et je pense qui faut trouver un consensus global, ne serais ce qu’une charte pour que l’on arrête de nous prendre pour des vaches à lait normandes, et quand je dis consensus global je pense que c’est l’affaire de tous les voyageurs qui partent ou arrivent à PSL

    Bon mais je rêve un peu
    pour ma part pas question d’aller voter aux régionales c’est bon a pas écris ducon

  7. lulu dit :

    @ H;

    Bien vu. les cheminots sont si formatés, si conditionnés que discuter avec eux est un cul de sac. Ce ne peut être que sur des points concrèts. il y a trop de mépris envers les usagers. Ils ne pensent qu’à nous manipuler ou nous instrumentaliser.
    Pour les faire descendre de leur olympe voici l’histoire de Fabien B. 40 ans. directeur de gare. Il se défonçait au haschish. Il est passé devant la 25 ème chambre pour recel de cannabis et consommation.
    Extraits savoureux:
    « je fume depuis l’âge de 14 ans ».
    « Entre 3 et 20 pétards par jour ».
     » Cela fait 26 ans qu’il consomme ».
    « Je travaille beaucoup mieux comme cela »

    N’y aurait-il pas des visites médicales, des contôles, des examens… dans cette entreprise?

    La prochaine fois qu’un cheminot nous fera sentir sa supériorité avec condescendance, il suffira de lui proposer une cigarette en précisant que ce n’est, hélas, pas un pétard.

  8. Stéphane dit :

    @H
    Si ROuen a du mal à se lancer, pourquoi ne pas gonfler les chiffres de Vernon ou Bonnière en vous y inscrivant ?
    L’individu n’est rien devant une société comme la sncf (et d’autres même privées), regardez les associations contre le prix de l’eau, elles mettent du temps mais elles sont plus efficaces en groupe important.
    Et si on tentait les associations de consommateurs ?, elles font aussi des procés sur des prestations non tenués ( cas de free par exemple) ?
    Mais il faut être gropé, c’est la règle.

  9. stephadc dit :

    En association , il y a la FNAUT , mais si-geant au CA de la SNCF , elle n’a pas beaucoup de crédibilité , mieux vaudrait que vous vous tourniez vers l’UFC , ils sont très efficaces et ont beaucoup de poids dans l’opinion publique !
    @ H : avec quels cheminots avez vous discuté ?
    @lulu: peux tu donner les références du jugement ?

  10. lulu dit :

    @Stephane;

    je nuancerais ton propos. L’efficacité d’un groupe dépend avant tout de la qualité, dans l’action, de ses leaders. Le nombre peut être un apport en efficacité ( par la qualité de ses membres) mais peut-être un frein aussi (la gestion du groupe devient l’activité principale).
    Ce n’est qu’un avis. Mais il me semblerait plus judicieux que les leaders déterminent le genre d’actions qu’ils souhaitent mener. Et après déterminer quel groupe et quelle structure est souhaitable pour la mener au mieux.

  11. H dit :

    @ stephadc

    J’ai discuter avec un jeune controleur et son parain vers la fin de carrière
    une seul chose en est sorti il veulent tous éviter la liaison H-R-V-PSL
    et un aussi recemment avec un conducteur j’en dirais plus plus tard, c’est très intéressant ce qui se passe à PSL je pense que c’est bien de la bas que les pb viennent mais à confirmer avant de d’écrire n’importe quoi

  12. stephadc dit :

    @H , effectivement , tout le monde sait que les problèmes viennent de PSL!
    La plupart de mes collègues redoutent de faire les trains sur PSL Vernon , Rouen et Le Havre tellement cela est devenu peu fiable !
    Ce qui nous inquiète particulièrement , c’est la dégradation constante du service et l’absence totale de réaction de l’encadrement !

  13. lulu dit :

    Beaucoup de monde semble savoir qu’il y a un problème à PSL. Qu’il y a quelque chose qui pourrait expliquer les problèmes des 100 000 d’usagers. Depuis des années. Cela semble être autre chose que les excuses habituelles. Alors pourquoi cette omerta? Il faut arrêter de mettre l’excuse sur le matériel et les investissement. Il y a autre chose.
    Certains savent et ne parlent pas. C’est dommage.

    • pepel dit :

      Bonjour Lulu;

      Vous me rappelez un vieil ami avec vos histoires de cheminots drogués…
      Mais enfin(…)
      100 000 usagers??? je pense que c’est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus !

  14. H dit :

    @ lulu
    Personne ne veux bosser à PSL, les équipes changent tout le temps et un certain syndicat (la pourriture de sudrail et je ne l’appellerais qu’ainsi suite au propos tenu lors d’une interview) profite de cette situation en pourrissant les relation avec les usagers

  15. lulu dit :

    Je n’ai pas d’informations. Mais je peux ajouter 3 ou 4 informations pour construire un tableau.

    1) PSL est complétement noyauté par les par les syndicats, sud et cgt. Nous savons qu’ils sont animés par une volonté de casser. Volonté qui correspond à leur idéologie extrémiste politique. Et que le social est le moyen et non pas le but. Pauvres de ceux qui prétendraient influencer cette volonté. A PSl ils ont trouvé un réservoir d’esprits disponibles à leur disposition.

    2) Ils ont repoussé très loin les limites de la moralité de leurs actions. Un argumentaire politique et légal leur permet de justifier le pire. Par exemple la notion de « grève active » leur permet de justifier  » le sabotage de système de sécurité ». En l’intégrant dans le droit de grève. Ou l’exploitation des suicidés de FT comme levier politique et de propagande.

    3) L’existence de nombreux problèmes à la gare PSL. Problèmes techniques. Arrivée en retard des machines. Non fiabilité des machines…qui peuvent trouver leur origine dans les dépos.

    Il est raisonnable de faire un rapprochement de ces trois infos.

    • pepel dit :

      Non c’est bien vous… Lulu. Mon René?
      pour le 1) vous avez raison. Entiérement. Je rajoute que la guerre de pouvoirs entre syndicats est nourri pas l’esprit révolutionnaire qui habite le Français « nanti ». Autrement dit, plus un syndicat met le bazarre, plus il a de voix.
      2) Là vous vous envolez (…) Sabotage de systémes de sécurité… dans une entreprise comme la SNCF? La sécurité est la clef de voute de notre métier. Et nous le prouvons chaque jour sur des milliers de circulations.
      De là à sentir en vous le vautour qui espére l’accident… deux pas.

      3) pas trés cousu votre N°3… mais il fallait en trouver 1. Puisque vous citiez 3 ou 4 informations. Donc le 3 n’est pas une information René, mais l’effort est beau.

  16. stephadc dit :

    @lulu , j’aimerai bien que tu apportes des faits et des explications sur ce qui suit :
    « Par exemple la notion de “grève active” leur permet de justifier ” le sabotage de système de sécurité”. En l’intégrant dans le droit de grève. Ou l’exploitation des suicidés de FT comme levier politique et de propagande.

    3) L’existence de nombreux problèmes à la gare PSL. Problèmes techniques. Arrivée en retard des machines. Non fiabilité des machines…qui peuvent trouver leur origine dans les dépos.

    Il est raisonnable de faire un rapprochement de ces trois infos. »

    Est ce vraiment des infos ? qu’elles seraient tes sources ?
    Tout le monde sait que aimes faire le troll , mais il faudrait assumer tes propos et donner des éléments tangibles et réels , et non pas simplement ton opinion déviante !
    Beaucoup ici savent que tu officies sous divers pseudos( tchoupi ; lulu ; rené belin ; ça suffit ;bernicle et combien d’autres ?)et bon nombre de forum !

  17. lulu dit :

    Stephane a été condamné en 1ére instance pour « saborage d’un système de sécurité » Puis en appel. la cgt a contesté avec force cette condamnation de la justice républicaine au pretexte qu’il s’agissait d’une atteinte au droit de grève.
    Il ne s’agissait en rien d’un acte « épidermique » . Mais au contraire d’un acte de sabotage bien pensé et organisé par une équipe. Stéphane

    de nombreux cheminots pratique le trolling sur les forums. Les syndicats extrémistes sont les principales sources d’information et de desinformation dans les médias ou sur les forum. Il y a un terrorisme intellectuel brutal ou surnois qui a pour conséquence un fonctionnement déséquilibé de la connaissance des probléme et une autoceunsure. De nombreuses association sont maintenues par cet état d’esprit dans une non activité ou une activité sans aucune conséquence pratique ou sans aucune influence.

    Alors les lecons d’un manipulateurs. Garde les pour toi.

  18. lulu dit :

    Stephane était était accompagné par un certain Therry bo.. Alors l’acte isolé pas crédible.
    Toi-même tu instrumentalise les usager en les orientant sur une explication logique seulement technique du probléme et en les encourageant a tenir pour seul responsable la direction. C’est a dire un discours fondamentalement syndical. mais tu ne donne que tres rarement, seulement pour être plus crédible et faire passer tes manipulations, des informations essentielles et stratégiques.

  19. stephadc dit :

    Sauf que le cas que tu cites ne concerne pas la SNCF , mais la RATP!
    Que ce mec soit viré me va très bien et que tous ceux qui emploient ce genre de méthode le soient aussi !Jamais je ne défendrais des pourris !
    Mon discours n’a rien de syndical , il reflète simplement la réalité du terrain !
    Quand j’explique les causes et les conséquences d’un rail cassé , est ce du syndicalisme ?
    Et encore une fois , je ne suis pas syndiqué , n’ai aucune affinité , ni avec les syndicats , ni avec la direction , je suis juste un passionné qui tente de faire avancé les choses !

  20. Babette dit :

    @stephadcs;

    Tu dis ne pas vouloir défendre les pourris. Mais tu marginalises les saboteurs. En disant que ce n’est pas la sncf. Comme si il y avait une bonne cgt et une mauvaise cgt. On ne devient pas saboteur du jour au lendemain. Mais après un bon lavage de cerveau. Et toi tu condamnes le saboteur mais pas ceux qui les ont programmés. Ceux qui ont justifié ce sabotage en parlant de « grève active ». Tu ne dis rien contre ces syndicalistes de la cgt qui ont programmé ces actes de sabotage. Tu as un discour syndical car tu protéges les syndicats.

    Tu ne fais pas avancer les choses tu ne fais que trouver des excuses. Tu ne parles pas des « sabotages » perlés ou de mauvaise volonté ou de « maladresses » aux batignolles. Ou tu ne sais rien. Ou tu pratiques l’omerta pour protéger tes petits amis.

  21. lulu dit :

    Sans affinité, sans carte syndicale? Oui, mais tu défends les positions syndicales. Cela peut s’expliquer par la culture et l’identité de l’entreprise. Le formatage quoi.

  22. pepel dit :

    Bonsoir Babette;
    Je pense que vous n’avez pas bien lu « Steph ADC »…
    Il ne marginalise pas les saboteurs, bien au contraire, ils les condamnent… donc en ce qui concerne le lavage de cerveau, je vous vois bien placée !
    Bien sûr, il dit que ce n’est pas la SNCF mais
    René (pardon Lulu) « attaque » la SNCf en parlant de soucis dans une autre entreprise… donc oui StephADC recadre, logique. Quand mon pain n’est pas bon, je n’accuse pas mon boucher.
    René adore parler de formatage, j’ai bien relu sur l’ancien site ( c’est bien lui… même technique, même non-argument et mêmes fautes d’orthographe).

    Bien sûr que la SNCF n’offre pas la qualité de service attendue… mais mettre 2 heures en train pour faire Paris/Gaillon par temps de neige ne me choque pas beaucoup plus que de mettre 2 heures pour faire Gaillon/Evreux en voiture…
    Cela n’excuse rien, ni l’un…. ni l’autre. Ni les aéroports fermés, ni les ramassages scolaires qui ne se font plus, ni les éboueurs qui ne passent plus (…)
    C’est juste une question de savoir relativiser les services qui nous entourent.

  23. lulu dit :

    La sncf n’offre pas le service attendu. Nous sommes d’accord. Maintenant il faut savoir si on a face à soi un sourd ou un entendant. On ne sollicite pas ses cordes vocales de la même façon avec un sourd qu’avec un entendant.

    La différence n’est pas comme entre un boucher et un boulanger. Dans les deux cas il s’agit du même syndicat: la cgt. Et quand un responsable cgt cautionne un sabotage (c’est la justice qui le dit). Si sa centrale ne clame pas haut et fort qu’il a tord alors, cela signifie que la cgt ne condamne pas le sabotage. Que la cgt cautionne le sabotage quand il a un « habillage » syndicale.

    On ne devient pas saboteur du jour au lendemain. Il faut être « eduqué » pour cela. Ces deux saboteurs avaient 35 et 45 c’était pas des petits cons irresponsables ou sous l’effet de l’alcool. Stephacs condamne ces saboteurs. Très bien. Mais il ne condamne pas ceux qui ont « armé » psychologiquement ces saboteurs. Il ne condamne pas la cgt qui a cautionné ces saboteurs. Pour moi c’est plus important que de condamner 2 pourris.

  24. stephadc dit :

    Encore une fois il ne s’agit pas de la SNCF , mais de la RATP !
    Les fonctionnements de ces 2 entreprises sont complètement différents et les syndicats n’y agissent pas de la même manière !

  25. lulu dit :

    Et bien je ne penses pas comme toi. Je n’entre pas dans le jeu des courants et des hommes de la cgt. Quand la cgt veut veut faire sa police en interne. Se débarasser d’hommes génants, ils le font très bien. Quand ils font la promotion en interne, d’hommes qui pratiquent des methodes radicales ( l’homme des bonbones de gaz) je n’ai pas envie de couper les cheveux en 4 entre les cgtistes de la sncf et ceux de la ratp.
    Quant à ceux qui pratiquent ces nuances. Je penses que c’est pour mieux refuser de regarder la vérité en face. Et d’en tirer les bonnes conclusions. Nous ne sommes pas dans un univers fleures bleues. Et qu’ils font mine de le croire que seulement parce que cela les arrange. Et qu’ils peuvent rester installés dans des convictions sans risque et confortables. C’est l’esprit de Munich.

  26. pepel dit :

    Donc Lulu, explique nous comment agis tu contre les « Cgtistes » de ton entreprise?
    Car d’aprés ton raisonnement ce sont aussi des saboteurs !!! Donc pas de différence entre la SNCF et ton entreprise… si on suit ton raisonnement.

  27. lulu dit :

    Tu as raison. Il n’y a pas beaucoup de différence avec les cgtistes des autres entreprises. Motivés par des petits égoismes. Capables de toutes les actions nuisibles contre les entreprises car l’esprit et la positivité c’est pas leur genre. Détruire leur entreprise pour montrer qui ils sont. Quelques soient les conséquences pour les autres travailleurs. Pour moi ce n’est pas du syndicalisme. Ce sont des bandes de gens en situation d’échec qui ont besoin de compenser. Si ils ne cassaient pas on pourrait avoir pitié d’eux. Sud rail, c’est aussi cela.
    Qu’est-ce que je fais? Je libère la parole. Mais je ne me prends pa

  28. lulu dit :

    Tu as raison. Il n’y a pas beaucoup de différence avec les cgtistes des autres entreprises. Motivés par des petits égoismes. Capables de toutes les actions nuisibles contre les entreprises car l’esprit et la positivité c’est pas leur genre. Détruire leur entreprise pour montrer qui ils sont. Quelques soient les conséquences pour les autres travailleurs. Pour moi ce n’est pas du syndicalisme. Ce sont des bandes de gens en situation d’échec qui ont besoin de compenser. Si ils ne cassaient pas on pourrait avoir pitié d’eux. Sud rail, c’est aussi cela.
    Qu’est-ce que je fais? Je libère la parole. Mais je ne me prends pas au sérieux. Alors n’attaque pas cet angle. Je répéte: je ne me prends pas au sérieux.

  29. pepel dit :

    Je n’attaque sous aucun anle.
    Tu as raison, hélas pour le syndicalisme d’aujoud’hui.

  30. Chris dit :

    Ouh là là…Pepel et Lulu (René ?) qui sont d’accords….! C’est pour ça qu’il neige partout, non ? :o)
    Comme quoi tout peut arriver…on peut donc garder espoir pour avoir un jour des trains à l’heure…!??!

  31. lulu dit :

    @Chris;

    pepel m’attaquais sur les moyens que j’utilise. Pour le fond est-ce que nous sommes en très forte opposition? Cela reste à découvrir. Mais c’est pas sur un forum qu’on explore ce genre de chose. Lui-même à tendance à utiliser régulièrement les mêmes moyens que moi.

  32. pepel dit :

    René, tu n’as pas changé ( je ris…), où as tu vu que je t’attaquais?
    Je ne pense pas que nous soyons en trés forte opposition en effet. Seulement je tiens en tous temps à rester honnête sur mes écrits et oui, je tiens aussi à dénoncer les erreurs qui sont, souvent volontaires et juste faites pour faire monter la mayonnaise (…)

  33. lulu dit :

    « Faire monter la mayonnaise »? Je ne me prends pas au sérieux. Mais ce n’est pas une raison, même pour une activité non rémunérée, d’avoir un objectif si mesquin!!

    Comme mécréant, j’ai toujours eu de l’admiration pour ceux qui corrigeaient les erreurs! ( je ris…)

    Pour en revenir au sujet.

    M Huchon, Tu n’as jamais été doué pour la comptabilité. Mais dans tes arbitrages financiers tu fais de mauvais choix. Tu préfères bien d’autres investissements à ceux nécessaires aux transports. Trop de citoyens. Trop d’usagers souffrent de ton mauvais jugement. En en plus tu n’as pas l’humanité pour montrer que tu t’intéresses à nos problèmes. Tous les usagers, sncf, ratp, rer..devraient choisir: TSH. Tout sauf Huchon aux prochaines élections.

  34. stephadc dit :

    L’adversaire de Huchon fait des promesses qu’elle ne réalisera pas !
    Ce n’est pas un problème de couleur politique (c’était le même bordel quand la droite avait le STP(avant le Stif) , mais d’investissement financier !
    Maintenant que « le grand Paris » s’est décidé (sur le principe) tous les projets d’amélioration à court terme sont vains!

  35. lulu dit :

    Je n’en ai rien à faire de la couleur politique. Je suis assez grand pour penser par moi-même. Je n’ai pas besoin de récupérer un système de pensée à droite, à gauche, au pôle nord, eu urss, en fonction de la qualité de leur baratin.

    je ne souhaite qu’une chose. C’est qu’il soit, un jour, peut-être dit:  » Huchon a perdu son sucrier parce qu’il n’a pas défendu les usagers et fait les bons arbitrages financiers pour défendre les usagers. » Et que son remplaçant s’en souvienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :