Archives de Catégorie: Mobilisation

Rouen-Paris : Mieux le matin et dramatique le soir

La SNCF a retrouvé ses esprits ou sa base de données et il y a du progrès. Le matin, cf. les captures d’écran ci-dessous, les trains directs de 7h5x et 8h5x sont revenus. Ils sont plus longs d’une minute que les trains actuels, mais nous sommes habitués, tous les semestres, tous les trajets durent une minute de plus depuis au moins 5 ans.

Le soir, la situation reste dramatique. Aucun train direct après 18h30 et des trains qui mettent presque 1h40 pour aller à Rouen…

Publicités

Trains après le 11 décembre : l’inquiétude croît

Voici les éléments recueillis par Stephdes dans un commentaire du billet précédent sur les horaires

Aujourd’hui, Dans le Paris Rouen de 17h25, comme beaucoup de gens nous avons parlé des nouveaux horaires : on ne voit plus les trains de xxh25, ni certains de xxh50 et les trains de xxh30 qui les remplacent mette 1h30 (+ 20 mns pour un direct bravo ! Nous aurons le temps de lire le nom des gares maintenant…)
Nous avons interpellé un contrôleur à ce sujet (ils étaient au moins 6 ce soir dans le train), et il nous à expliqué qu’avec les nouveaux bombardier (1200 places), la sncf regroupe les trains de 25 et de 50 en un unique train le 30 ! Pour les 20 mns supplémentaires il nous a expliqué que maintenant les grandes lignes ne sont plus prioritaires sur les franciliens et que donc nous allons rouler tranquillement derrière eux.
Bien sur, je n’ai pas pu vérifier ces informations, et j’espère qu’elles ne s’avéreront pas exact.
Maintenant je pose une question : existe il un moyen de nous faire entendre auprès de la SNCF ou de la région (conseil régional), car si nous restons tout simplement là a raller cela va tout simplement se faire et nous être imposé.
Je suis donc preneur de conseil pour Faire quelque chose !

Je republie ce commentaire en billet pour lui donner plus de visibilité et recouper les informations données par Stephdes comme il le demandait… Si ces informations sont confirmées, nous allons avoir de gros problèmes avec la SNCF dans les semaines à venir…

Et si nous testions la communication publicaire de la SNCF ?

SNCF lance SNCF Direct avec TBWAParis

C’est aujourd’hui que la SNCF lance SNCF Direct, un service d’information en temps réel, fiable, visible et accessible par le biais d’une offre plurielle (web, mobile, appli smartphone, radio). Pour promouvoir ce service qui, personne n’en doute, répond aux attentes des clients, l’entreprise s’est appuyée sur TBWAParis pour concevoir une campagne 360°. Lancée le 16 septembre, elle porte l’engagement de la marque à travers ce nouveau service : « Quand nous savons, vous savez ». Les visuels mettent en scène des clients s’appropriant la fameuse casquette des contrôleurs, objet symbolique de l’entreprise. La campagne d’affichage est mise en place dans 316 gares et dans les métros de Paris, Marseille, Rennes, Lille et Lyon. Par ailleurs, l’agence met en place une campagne en temps réel sur internet et une série d’événements dans 9 gares les 17-18 et 24-25 septembre.
via cbnews.fr
« Quand nous savons, vous savez » : avec un tel engagement la SNCF ne prend pas de risques, les contrôleurs ne sauront toujours rien, les trains seront toujours affichés en retard à Saint Lazare sans raison le soir alors faisons un petit recensement de tous ces moments dans une semaine où les clients ne savent pas et où la SNCF ne leur donne pas d’information.
Je ne prends pas souvent le train pour l’instant mais si des volontaires peuvent s’en charger, leur expérience sera relayée avec plaisir sur le blog.

Tract du collectif suite aux problèmes de décembre 2009

Bonne année à toutes et à tous. Je souhaite à tout le monde une meilleure année ferroviaire a minima.

Voici le tract que m’a envoyé Benoît Meurie sur les problèmes de décembre et la désorganisation structurelle du service ferroviaire.

Posted via email from Train train

Un programme de fête pour la SNCF

Je ne prenais pas le train ce soir mais j’ai demandé à Xav Zebaker de témoigner du trajet d’un voyageur qui devait prendre le 18h50.

Voici son témoignage :

C’est l’histoire de passagers de la SNCF qui, pour des raisons professionnelles, pour la plupart, mais pas uniquement, doivent prendre le train chaque jour.
Chaque jour, ils doivent affronter les retards répétitifs de la SNCF. Des retards de 5 à 10 minutes, qui sont désormais perçus comme normaux.
La compagnie s’excuse à peine. Et les passagers sont presque ravis qu’il n’y aie que ces quelques minutes de retard.

Il y a des retards un peu plus longs, parfois. Trop souvent. Les employés de la compagnie sont parfois informés de la raison. Parfois pas. Ils nous présentent chaque jour des excuses au nom de la SNCF, et nous remercient de notre compréhension. Souvent, ce n’est pas la faute de la compagnie. Juste du « pas-de-bol ». A vérifier.

Mais là, en cette période de fin d’année, la SNCF nous a réservé un programme plein de festivités.
Mercredi 9 décembre : 2h de retard sur le train de 18h50 (excuse : en attente d’un contrôleur)
Jeudi 10 décembre : train de 18h50 retardé. Passagers pour Rouen, transféré dans le 18h53. Arrivé avec 1h de retard (excuse : mise à quai tardive du matériel).
3h de retard en 2 trajets, auxquelles il convient d’ajouter les 10mn perdues, ici et là.

Aujourd’hui, lundi 14 décembre, le 18h50 pour Rouen est annulé (pas d’excuse). Les passagers ont été orientés vers le 18h53, parti avec 10 minutes de retard. 10 minutes aurait été une merveille si le train n’avait pas mis 1h30 pour atteindre les Mureaux.
Alors certes, la raison semble valable cette fois, puisqu’il s’agirait d’un acte de malveillance dans le train précédent. Sauf que voilà, l’excuse à changer en cours de route. Il ne s’agit plus d’un acte de malveillance, mais d’une avarie matérielle. Excuse fausse ou incomplète, nous ne le saurons pas.
Au final, pour ce soir, le retard est de 2h.

Mais voilà, ce cumul de retard (sur cette période, mais aussi à l’année), n’est pas dédommagé. Quand bien même un dédommagement interviendrait, il ne comblerait pas les coûts annexes :
le taxi en gare de Rouen, parce qu’arriver à plus de 22h rend l’usage du métro difficile (peu ou pas de trafic à ces heures)
la babysitter de vos enfants qui devait rester jusqu’à 20h15 et que vous devez payer en fonction du retard cumulé.
Cela ne concerne que la parti financière. Mais cela n’inclut évidemment pas ce temps qui nous est volé, et qui est volé à nos proches.

Je ne prends pas le train depuis suffisamment longtemps pour identifier  l’origine du problème. J’entends parler de vétusté des lignes et du matériel. Je n’incriminerai donc pas le personnel de terrain dans tout cela, qui doit faire faire à la grogne des usagers et vivre des journées à rallonge.

Cependant, nous, les usagers, sommes les grands perdants de ce train train quotidien décadent. Des billets/abonnements payés, des frais annexes engagés et surtout du temps que jamais nous ne retrouverons. Devons-nous appliquer un tarif horaire sur ce temps qui nous est volé ?

Que faire ? Avons-nous une alternative ? L’ouverture à la concurrence, un jour, aura-t-elle un effet positif ? Quand ?

Et que font la direction de la SNCF et les pouvoirs publics ?

Je vous demande messieurs, Président de Région, et Président de la SNCF, d’arrêter de vous excuser et de nous remercier de notre compréhension ! Parce qu’à ce stade, excusez moi l’expression, on n’en à rien à faire de vos excuses et de votre compréhension. Nous voulons des actes ! Du concret ! Des résultats ! Et un vrai service de transport de passagers digne de ce nom !

A bon entendeur !

Tagué , , , , , ,

Dominique Bussereau confirme le projet de liaison rapide Paris – le Havre – Caen – Cherbourg

Via @jblndl

Communiqué de presse du 4 août 2009 Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat chargé des transports, vient d’adresser un courrier à Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, suite à l’annonce du Président de la République au Havre le 16 juillet dernier de « réaliser un transport rapide Paris-Le Havre par Mantes et Rouen qui profitera également aux deux Normandie ».
Dominique Bussereau a chargé Jean-Pierre Duport, Conseiller d’Etat, d’organiser un débat public pour concrétiser ce projet de liaison rapide. « Concernant notamment les axes Cherbourg-Caen-Paris et le Havre-Rouen-Paris, seul un projet de ligne nouvelle de grande ampleur, reliée à la Gare Saint-Lazare et réservée aux trains normands directs, permettra une augmentation substantielle de la desserte de cet axe, actuellement contrainte par la limite de capacité de la ligne. La ligne nouvelle entre Mantes et Nanterre constituera l’amorce de ce projet » indique Dominique Bussereau dans la lettre de mission qu’il adresse à Jean-Pierre Duport.
« Je suis très satisfait que la mobilisation des Bas-Normands, des usagers comme des pouvoirs politiques, que la Région a initiée pour une amélioration substantielle de la desserte ferroviaire Cherbourg-Caen-Paris, porte ses fruits. Je serai extrêmement attentif aux travaux du comité de pilotage qui sera mis en place pour la préparation de ce grand débat public et y participerai activement» a déclaré Laurent Beauvais.

Dominique Bussereau confirme le projet de liaison rapide Paris – le Havre – Caen – Cherbourg


Tract du Collectif des Transports ferroviaires de Haute Normandie

COLLECTIF DES TRANSPORTS FERROVIAIRES DE HAUTE NORMANDIE

NON AU MEPRIS DES USAGERS PAR LA SNCF

Le chantier de renouvellement de voies et ballast entre Vernon et Mantes la jolie a entraîné une nouvelle grille horaire sur l’axe Paris-Rouen-Le Havre depuis le 29 juin.

Sans que les associations d’usagers n’aient été consultées, la SNCF a procédé à des modifications ou suppressions de trains. Ce fut donc la grande surprise lorsque les horaires ont été communiqués ! Les temps de transport ont été allongés de 10mn en théorie car dans la réalité quotidienne aux heures de pointe, les horaires ne sont pas respectés… mais le sont-ils vraiment depuis le nouveau cadencement ?
Pour les Rouennais du 13 juillet au 23 août, le 7h16 (l’ancien 7h26) direct Rouen Paris est supprimé ; il y aura donc un report vers le 6h49 avec 5 arrêts pour arriver à Paris à 8h35 soit une 1h46 de trajet !
Le 18h30 au départ de Paris est omnibus avec des arrêts supplémentaires à Mantes la Jolie, Rosny sur Seine, Bonnières depuis le 29 juin au lieu d’être direct jusqu’à Vernon, entraînant une surcharge quotidienne (de nombreux haut-normands voyagent debout) et un temps de transport allongé de 10 mn. Il faut maintenant arriver vers 18h15 pour avoir une place assise ! Inadmissible.

Comme pour le cadencement de décembre 2008, les nouveaux horaires nous ont été imposés. La méthode de la SNCF reste donc la même quoiqu’il arrive : la SNCF impose aux usagers qui disposent ensuite comme ils le peuvent.

Les retards sont quasi quotidiens depuis des mois, les compositions de rames sont aléatoires avec notamment le retour des trains orange/gris malgré l’arrivée des nouvelles rames achetées par la Région Haute-Normandie. La communication de la SNCF vis-à-vis des usagers est défaillante ou inexacte.

Principe des vases communicants : LA QUALITÉ DE SERVICE DIMINUE, MAIS LES PRIX AUGMENTENT !
(+ 4,04 % sur le prix du billet au 1er juillet 2009)

Pour l’ensemble de ces raisons, le Collectif des Transports Ferroviaires de Haute Normandie encourage les usagers à ne pas présenter leur titre de transport pour les trains suivants :

– train de 6h49 au départ de Rouen
– train de 18h30 au départ de Paris Lazare

ou de placer l’encart ci-après devant le forfait.

Les directions de la SNCF concernées, la Région Haute Normandie, le ministère en charge des Transports et la presse régionale sont avertis de cette action.

Soyez nombreux à participer à cette action et à soutenir le Collectif


Transport ferroviaire, stratégie globale : Paris ; Rouen ; Le Havre

Invitation reçue dans mon mail :

Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts de Rouen

Samedi 20 Juin 2009 à 17 heures
en l’HÔTEL DES SOCIÉTÉS SAVANTES
DANS LA SALLE DANIEL LAVALLÉE
190, rue Beauvoisine à Rouen
___

Transport ferroviaire, stratégie globale :
Paris ; Rouen ; Le Havre

Avec Madame G. LARMARAUD
Directeur du Scot de l’agglomération Rouen-Elbeuf

Le temps Paris-Rouen peut-il continuer à s’allonger ? La gare rive droite correspond-elle au besoin de demain ?

Le Président,

Alain ROBINNE


Tagué , , , ,

Site Internet du collectif

Voici le lien du site internet du collectif est créé : il porte comme nom : La vie du rail en Haute Normandie.

Vous y trouverez notamment une enquête réalisée à bord des trains et un compte-rendu de la réunion au Conseil régional de lundi dernier.

Tagué , , , ,

Questionnaire de la FNAUT distribué à la gare de Rouen

2245_001
Quand on sait les difficultés que la SNCF fait aux uns et aux autres au sein de la gare, et notamment aux journalistes, c'est un peu surprenant que la FNAUT ait pu distribuer ceci dans la gare mais tant mieux.

Voici le lien pour télécharger le PDF de cette enquête.

Tagué , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :