Archives de Catégorie: Élus

Tract du collectif suite aux problèmes de décembre 2009

Bonne année à toutes et à tous. Je souhaite à tout le monde une meilleure année ferroviaire a minima.

Voici le tract que m’a envoyé Benoît Meurie sur les problèmes de décembre et la désorganisation structurelle du service ferroviaire.

Posted via email from Train train

Y-a-t-il un parlementaire dans la salle ?

Dominique Baudis demande une commission parlementaire après les incidents du week-end dans l’Eurostar. Y-aurait-t-il un parlementaire souvent bloqué dans des trains normands qui pourrait faire la même chose pour mettre un peu de pression sur la SNCF ?
Plus sérieusement, il devient urgent que les politiques normands remettent la pression sur la SNCF. Guillaume Pépy ne comprend que cela et la pression est beaucoup trop retombée. Le mois de décembre est un scandale et les explications de la SNCF publiées sur Bueil à toute vapeur (lien à droite) sont ridicules.
Un seul exemple : les toilettes. Il fait des températures très tempérées en Normandie, c’est fou que la SNCF n’ait pas un matériel capable de fonctionner dans ces conditions. Quant à l’argument des toilettes dans les gares, il est scandaleux. La SNCF se prend pour Ryan Air et met uniquement à disposition des toilette payantes et trouve cela normal…

La SNCF continue : soirée du 16 décembre

Cinq ans après, la SNCF m’étonne encore.

  • Train de 18h25 : 50 minutes de retard (il est parti à 18h50)
  • Train de 18h50 : 30 minutes de retard

Et je ne parle que des trains dont je connais les retards.

Que font Guillaume Pépy, Alain Le Vern, Dominique Bussereau ? Trois semaines de retard gigantesques dégradant la vie professionnelle et personnelle de milliers de personnes et rien… Ah si, Guillaume Pépy va débaucher chez Orange une directrice pour remplacer Mireille Faugère. Assez inquiétant pour le personnel de la SNCF et les clients, s’inspirer d’Orange, il fallait oser…

Tagué , , , , , , ,

Un programme de fête pour la SNCF

Je ne prenais pas le train ce soir mais j’ai demandé à Xav Zebaker de témoigner du trajet d’un voyageur qui devait prendre le 18h50.

Voici son témoignage :

C’est l’histoire de passagers de la SNCF qui, pour des raisons professionnelles, pour la plupart, mais pas uniquement, doivent prendre le train chaque jour.
Chaque jour, ils doivent affronter les retards répétitifs de la SNCF. Des retards de 5 à 10 minutes, qui sont désormais perçus comme normaux.
La compagnie s’excuse à peine. Et les passagers sont presque ravis qu’il n’y aie que ces quelques minutes de retard.

Il y a des retards un peu plus longs, parfois. Trop souvent. Les employés de la compagnie sont parfois informés de la raison. Parfois pas. Ils nous présentent chaque jour des excuses au nom de la SNCF, et nous remercient de notre compréhension. Souvent, ce n’est pas la faute de la compagnie. Juste du « pas-de-bol ». A vérifier.

Mais là, en cette période de fin d’année, la SNCF nous a réservé un programme plein de festivités.
Mercredi 9 décembre : 2h de retard sur le train de 18h50 (excuse : en attente d’un contrôleur)
Jeudi 10 décembre : train de 18h50 retardé. Passagers pour Rouen, transféré dans le 18h53. Arrivé avec 1h de retard (excuse : mise à quai tardive du matériel).
3h de retard en 2 trajets, auxquelles il convient d’ajouter les 10mn perdues, ici et là.

Aujourd’hui, lundi 14 décembre, le 18h50 pour Rouen est annulé (pas d’excuse). Les passagers ont été orientés vers le 18h53, parti avec 10 minutes de retard. 10 minutes aurait été une merveille si le train n’avait pas mis 1h30 pour atteindre les Mureaux.
Alors certes, la raison semble valable cette fois, puisqu’il s’agirait d’un acte de malveillance dans le train précédent. Sauf que voilà, l’excuse à changer en cours de route. Il ne s’agit plus d’un acte de malveillance, mais d’une avarie matérielle. Excuse fausse ou incomplète, nous ne le saurons pas.
Au final, pour ce soir, le retard est de 2h.

Mais voilà, ce cumul de retard (sur cette période, mais aussi à l’année), n’est pas dédommagé. Quand bien même un dédommagement interviendrait, il ne comblerait pas les coûts annexes :
le taxi en gare de Rouen, parce qu’arriver à plus de 22h rend l’usage du métro difficile (peu ou pas de trafic à ces heures)
la babysitter de vos enfants qui devait rester jusqu’à 20h15 et que vous devez payer en fonction du retard cumulé.
Cela ne concerne que la parti financière. Mais cela n’inclut évidemment pas ce temps qui nous est volé, et qui est volé à nos proches.

Je ne prends pas le train depuis suffisamment longtemps pour identifier  l’origine du problème. J’entends parler de vétusté des lignes et du matériel. Je n’incriminerai donc pas le personnel de terrain dans tout cela, qui doit faire faire à la grogne des usagers et vivre des journées à rallonge.

Cependant, nous, les usagers, sommes les grands perdants de ce train train quotidien décadent. Des billets/abonnements payés, des frais annexes engagés et surtout du temps que jamais nous ne retrouverons. Devons-nous appliquer un tarif horaire sur ce temps qui nous est volé ?

Que faire ? Avons-nous une alternative ? L’ouverture à la concurrence, un jour, aura-t-elle un effet positif ? Quand ?

Et que font la direction de la SNCF et les pouvoirs publics ?

Je vous demande messieurs, Président de Région, et Président de la SNCF, d’arrêter de vous excuser et de nous remercier de notre compréhension ! Parce qu’à ce stade, excusez moi l’expression, on n’en à rien à faire de vos excuses et de votre compréhension. Nous voulons des actes ! Du concret ! Des résultats ! Et un vrai service de transport de passagers digne de ce nom !

A bon entendeur !

Tagué , , , , , ,

Bilan de la consultation nouvelle gare de Rouen ?

Il n’y a rien sur le site de la consultation, je n’ai rien trouvé sur le site de Paris Normandie, non plus.

Quelqu’un a-t-il vu un bilan de la consultation ?

Tagué , , , , , ,

Dominique Bussereau confirme le projet de liaison rapide Paris – le Havre – Caen – Cherbourg

Via @jblndl

Communiqué de presse du 4 août 2009 Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat chargé des transports, vient d’adresser un courrier à Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, suite à l’annonce du Président de la République au Havre le 16 juillet dernier de « réaliser un transport rapide Paris-Le Havre par Mantes et Rouen qui profitera également aux deux Normandie ».
Dominique Bussereau a chargé Jean-Pierre Duport, Conseiller d’Etat, d’organiser un débat public pour concrétiser ce projet de liaison rapide. « Concernant notamment les axes Cherbourg-Caen-Paris et le Havre-Rouen-Paris, seul un projet de ligne nouvelle de grande ampleur, reliée à la Gare Saint-Lazare et réservée aux trains normands directs, permettra une augmentation substantielle de la desserte de cet axe, actuellement contrainte par la limite de capacité de la ligne. La ligne nouvelle entre Mantes et Nanterre constituera l’amorce de ce projet » indique Dominique Bussereau dans la lettre de mission qu’il adresse à Jean-Pierre Duport.
« Je suis très satisfait que la mobilisation des Bas-Normands, des usagers comme des pouvoirs politiques, que la Région a initiée pour une amélioration substantielle de la desserte ferroviaire Cherbourg-Caen-Paris, porte ses fruits. Je serai extrêmement attentif aux travaux du comité de pilotage qui sera mis en place pour la préparation de ce grand débat public et y participerai activement» a déclaré Laurent Beauvais.

Dominique Bussereau confirme le projet de liaison rapide Paris – le Havre – Caen – Cherbourg


Sarkozy confirme un futur TGV entre Paris et Le Havre, via Rouen

Ce n’est pas le tracé de la carte publiée par L’Express car on repasse par Mantes…

Nicolas Sarkozy a confirmé jeudi la construction, à une date non précisée, d’une ligne ferroviaire à grande vitesse entre Paris et le Havre, via Rouen. Créée dans le cadre du Grand Paris, cette nouvelle ligne ferroviaire mettrait la capitale à une heure et quart de l’embouchure de la Seine, contre deux heures actuellement. « Nous devons faire du Grand Paris cette métropole maritime qui va permettre de tisser un lien nouveau (…) entre une vieille capitale, Paris, dont je rappelle que le blason ne porte pas une nef par hasard, et ses deux ports traditionnels que sont Le Havre et Rouen », a dit Nicolas Sarkozy lors d’un discours à l’hôtel de ville du Havre. « Il convient d’imaginer à présent un transport rapide, un TGV, qui reliera Paris au Havre par Mantes et Rouen en une heure et quart, et qui profitera également aux deux régions Normandie », a-t-il ajouté. Nicolas Sarkozy n’a pas donné de date pour la fin de la construction de cette ligne et n’a pas précisé si elle passerait dans le centre-ville de Rouen ou contournerait l’agglomération par le nord. Le chef de l’Etat a précisé que ce projet serait ajouté au programme d’investissement ferroviaire du « Grenelle de l’environnement » lancé à l’automne 20

Lien : Sarkozy confirme un futur TGV entre Paris et Le Havre, via Rouen – Le Monde.fr


Article de Paris Normandie : « TGV Normandie »

La nouvelle bataille du rail
POLEMIQUE: Où doit passer le futur TGV-Normandie ?

Lire l’article de Paris Normandie : Paris Normandie : Article : La nouvelle bataille du rail

Dans l’article, sont évoquées les hypothèses d’implantation de la potentielle future gare : plateau Nord de Rouen, Saint Sever et l’impact budgétaire de ces choix.


Transport ferroviaire, stratégie globale : Paris ; Rouen ; Le Havre

Invitation reçue dans mon mail :

Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts de Rouen

Samedi 20 Juin 2009 à 17 heures
en l’HÔTEL DES SOCIÉTÉS SAVANTES
DANS LA SALLE DANIEL LAVALLÉE
190, rue Beauvoisine à Rouen
___

Transport ferroviaire, stratégie globale :
Paris ; Rouen ; Le Havre

Avec Madame G. LARMARAUD
Directeur du Scot de l’agglomération Rouen-Elbeuf

Le temps Paris-Rouen peut-il continuer à s’allonger ? La gare rive droite correspond-elle au besoin de demain ?

Le Président,

Alain ROBINNE


Tagué , , , ,

Articles divers sur la grève de présentation des billets

St-Lazare station from the Pont de l'EuropeImage via Wikipedia

Dans Paris Normandie :

Par ailleurs Train train était cité visuellement dans Dimanche+ hier sur Canal+ et dans Le Monde de samedi dans un article sur la gare Saint Lazare.

Vous avez vu des contrôleurs et vous avez fait grève ce matin ? Dans le 7h59, comme j'étais dans un wagon sans électricité, donc sans lumière et sans chauffage, le contrôleur n'a bien entendu pas contrôlé… Et nous sommes arrivés avec 10 minutes de retard sans explication bien entendu…

Reblog this post [with Zemanta]
Tagué , , , , , , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :