La Ville de Rouen soutient les usagers de la ligne Rouen Paris

Edgar Menguy annonce sur son blog le vote d'une motion d'urgence au Conseil municipal de la ville de Rouen du 23 janvier 2009.

Voici les décisions pratiques de cette motion : 

  • S'engage à soutenir les associations d'usagers de la ligne Rouen-Paris et à les aider dans leurs démarches et leurs propositions
  • Mandate Madame le Maire pour intervenir auprès de l'Etat et du Ministre des transports responsable de la politique des transports.
  • Mandate Madame le Maire pour intervenir auprès de la SNCF, de toutes instances et collectivités, en particulier de l'Ile de France, pour exiger que la situation ferroviaire de Rouen soit améliorée de façon urgente.
  • Mandate Madame le Maire pour entreprendre toutes démarches visant à permettre aux usagers rouennais, et plus largement aux usagers des lignes normandes, de bénéficier d'une indemnisation pour les préjudices subis le 13 janvier.
  • Décide de créer une commission spéciale du Conseil Municipal ouverte à chaque groupe de l'assemblée afin de déterminer et de formaliser (formalisation qui pourrait prendre la forme d'un livre blanc), dans un délai bref et au-delà des appartenances politiques, les exigences de la Ville pour une desserte ferroviaire convenable.

Publicités
Tagué , , , , , , , , ,

13 réflexions sur “La Ville de Rouen soutient les usagers de la ligne Rouen Paris

  1. Collectif Bienvenue en Normandie dit :

    COMMUNIQUE du Collectif « Bienvenue en Normandie » 26/01/09
    REGION FAIBLE et DIVISEE = MEPRIS de la SNCF
    La Normandie, divisée depuis 38 ANS en deux régions administratives qui se sont trop longtemps ignorées est devenue la banlieue de la banlieue de la banlieue parisienne…
    Il y a trente ans, à l’époque du très moderne turbotrain, les grandes lignes normandes (Paris/Rouen/LeHavre et Paris/Caen/Cherbourg) étaient à la pointe du progrès technique.
    Trente ans plus tard: c’est le déclin relatif sinon absolu! La Normandie, tant par l’incompétence d’élus médiocres et divisés incapables de s’organiser pour se faire entendre que par le mépris d’un grand corps d’état pour ce morceau de province « si proche de Paris » est la sacrifiée de la modernité ferroviaire: ici pas de LGV ni de TGV mais des THT et des EPR!!!
    Aujourd’hui, un Paris/ Le Havre en corail classique met plus de temps qu’un train des années 1960 encore tiré par les mythiques locomotives à vapeur Pacific… Aujourd’hui, le Paris/Cherbourg électrifié il y a maintenant plus de 10 ans (on a longtemps attendu…) met à peine… 10 Minutes de moins que le Paris/Cherbourg des années… 1900!
    Quel progrès!
    Le Paris/Caen reste au delà des deux heures et le Paris/Granville cumule retards, défaillances techniques rocambolesques (un train qui fait demi-tour en raison du retard pris par le train précédent… Un train stoppé en gare à cause de feuilles mortes tombées sur la voie…)
    La gare Saint-Lazare, 2ème gare la plus fréquentée d’Europe est aussi fréquentée par les… rats avec des équipements vieillissants et dangereux pour les cheminots… C’est la gare la plus pourrie de Paris, connectée à rien ou presque (quand on arrive à Saint Lazare, on arrive à Saint Lazare…) et c’est surtout la seule gare de Paris où les trafics « grandes lignes » ne sont pas séparés du trafic « banlieue », d’où des retards systématiques aux heures de pointe pour les trains normands qui partent toujours après les autres aux quais au bout du bout de la gare…
    Ce mépris ferroviaire de la Normandie est même devenu caricatural après le bouclage de la gare Saint Lazare: les médias nationaux ont rendu compte de la colère des usagers franciliens mais rien ou si peu concernant les « grandes lignes » alors que la tension a été vive sur les quais de Rouen et Caen le même jour (les caténaires n’y sont pour rien…)
    A ce mépris des usagers normands, il faut ajouter le mépris de la SNCF pour les élus: les promesses non tenues sur l’amélioration du service, du matériel roulant et du cadencement font que les deux conseils régionaux normands qui avaient fait de la fin du retard ferrovaire en Normandie une priorité depuis 2004, en viennent à suspendre leurs versements financiers à la SNCF qui leur réclame entre 13 et 20 euros au kilomètre (!!!) pour pouvoir faire rouler les TER sur les lignes normandes: en 2008 c’était Alain Levern président du CR de Haute Normandie de montrer sa colère… Début 2009, c’est le tour de Laurent Beauvais président du CR de Basse Normandie!
    La SNCF se montre incapable d’honorer ses engagements: elle a tout misé sur le réseau TGV alors que les lignes Corail NORMANDES sont les plus fréquentées sinon les plus rentables du réseau… Réseau Ferré de France a longtemps considéré comme inutile tout investissement pour moderniser le réseau de la province la plus proche de Paris: il a fallu attendre février dernier pour que grâce à la pression du député maire de Caen, Philippe DURON, le gouvernement accepte d’inscrire la Normandie dans la programmation des futures LGV qui seront construites dans le cadre du « Grenelle de l’environnement »: il s’agira de créer une nouvelle ligne entre St Lazare et Mantes la Jolie et de moderniser le secteur de Bernay dans le but de mettre Caen à 1H30 de Paris et Rouen à 1H00… Le secrétaire d’Etat aux transports Dominique Bussereau sera reçu à Caen en mars prochain: nous aurions souhaité qu’il vienne aussi à Rouen!
    Comme d’habitude, les élus normands faute d’une vision commune agissent séparément: IL FAUT QUE CELA CESSE!
    Une association des élus normands est en cours de constitution pour créer enfin un rapport de force favorable avec les jacobins arrogants de la SNCF! Souhaitons qu’elle rassemble ensemble les bas et les haut Normands!
    Car plus que jamais, sur ce dossier, on mesure l’absence cruelle d’une seule région parlant d’une seule voie:
    LA REUNIFICATION de la NORMANDIE SUR LES RAILS! VITE!!
    Prochainement le collectif BEN sera dans les gares de Caen et Rouen pour distribuer ce texte aux usagers normands victimes du mépris ferroviaire: il faudrait que les Normands sachent enfin pourquoi ils sont si mal traités!

  2. Collectif Transports Ferroviaires de Hte Normandie dit :

    Je constate que Mme le Maire arrive un peu après la bataille. L’association des usagers avait écrit à 2 reprises sans jamais aucune réponse.
    Ce n’est pas lorsque la situation est dans le top du catastrophique qu’il faut réagir.
    De plus, pour les pbs ferroviaires, ce n’est pas la ville de Rouen qui doit être contactée mais la Région qui intervient directement auprès du Président G. Pepy.
    La ville de Rouen est comme les autres villes sans pouvoir auprès de la SNCF et du Ministère. Il ne faut pas se tromper d’interlocuteur. C’est ce que j’appelle de la propagande ou de la politique politiquette …

  3. Anonyme dit :

    Certes, mais c’est mieux avec que sans !
    Après ce genre de déclaration, difficile de justifier une absence de réponse à vos courriers, non ?

  4. J’ajouterais qu’au vu des résultats de la Région dans ses relations avec la SNCF, que d’autres collectivités fassent pression ne peut pas faire de mal.
    Par ailleurs sont évoquées dans la motion d’urgence des questions que la Région n’a jamais soulevées dont l’indemnisation du 13 janvier.
    Ce livre blanc peut aussi être l’occasion d’obliger la SNCF à rendre publiques ces statistiques sur les retards, celles qui ont disparu de la gare de Rouen entre autres et que la SNCF bidonne comme ce soir encore où le retard de plus de 15 minutes était de 10 minutes…

  5. Mathieu dit :

    C’est déjà une bonne chose que la mairie de Rouen « réagisse ». Maintenant, assez des déclarations, il est temps que les collectivités publiques passent vraiment à l’action.
    Sinon, quelqu’un a déjà pris les nouvelles rames ? Franchement, je ne suis pas déçu. Siège confortable, avec tablette, repose pieds et prise électrique. Merci la Région Haute-Normandie pour cet investissement. Et m. à la sncf qui nous fait circuler trop souvent en ce moment dans la bétaillère orange ou dans les transiliens bleus et inconfortables.

  6. Jamais vu de nouvelle rame pour l’instant.

  7. Sébastien dit :

    Moi aussi, je prends la bétaillère bleue le matin, et ma bétaillère orange le soir. Seule exception : un corail le lundi matin quand il y a plus de pointes histoire d’avoir la moitié des usagers debout.
    Elle circule à quelle heure la nouvelle rame ?

  8. stephane dit :

    ‘Siège confortable, avec tablette, repose pieds et prise électrique’
    pas d’acoudoir partout en premiere, siege a peine plus large qu’en seconde (et encore c’est une impression, pas reelement mesure)
    les tablettes c’est sur que c’est meirus que les anciens doubles (mais franchement, meme pas assez large pour faire tenir un pc portable de 15pouces dessus…)
    les acoudoirs ? trop haut prevu pour des gens de 1m80 ou quoi ?
    J’ai voyage deux fois dedans, globalement c’est largement moins confortables que les corails de Caen qu’on a eu une fois.
    Des corails propre, avec des prises electriques aussi.
    Bref, tout ca pour ca…
    note amusante: Train neuf et pourtant deja, j’ai voyage dans un wagon ou les portes inter-wagons restaient perpetuellement ouverte….ca promet…boujour le bruit et les courants d’air

  9. Anonyme dit :

    18h30 Paris Rouen, je ne sais pas pour les autres horaires mais a priori pa en heure de pointe le matin, personne ne l’a vu !

  10. CTFHN dit :

    Il y a 2 nouvelles rames donc elles ne peuvent pas etre partout !
    C’est une agréable surprise qd meme ces rames. Avec leurs arrivées, les anciens trains orange et blanc et bleus smarties devraient disparaitre.
    La Région agit face à la SNCF. J’ai la copie du courrier que M. Le Vern a envoyé à G. PEPY. Il est explicite et demande rapidement un retour à une situation normale en rappelant bien la convention de régularité.
    Pour la mairie de Rouen : elle réagit plus d’un mois apres les difficultés, c’est vrai qu’il vaut mieux tard que jamais. Au moins le maire de Vernon lui a pris le train en route ! L’ancien municipalité était au moins sur ce sujet plus efficace.
    Le collectif a envoyé un courrier à 17 maires, aux deux présidents de Région Basse et Haute Normandie et au Ministre en charge des transports. Seul le sénateur maire de Oissel et le Président Le Vern ont réagi, les autres non çà en dit sur l’implication des élus locaux.
    Par ailleurs le collectif des transports ferroviaires de haute Normandie a un rdv avec la Région fin février et la réunion trimestrielle avec la SNCF et les associations d’usagers aura lieu première quinzaine de mars.
    Une présentation de l’analyse des horaires avant et après cadencement sera faite par le collectif aux deux réunions.
    BENOIT MEURIE
    PRESIDENT

  11. Yves T dit :

    « Mandate Madame le Maire pour entreprendre toutes démarches visant à permettre aux usagers rouennais, et plus largement aux usagers des lignes normandes, de bénéficier d’une indemnisation pour les préjudices subis le 13 janvier.  »
    C’est déjà fait Mme le Maire de Rouen ! les possesseurs de titres de transports seront indemnisés à 100% ! Vous arrivez vraiment après la bataille !

  12. Xavier dit :

    Yves T – Comment cela se passera-t-il pour les abonnés ?

  13. Thomas dit :

    Madame le Maire de Rouen a semble-t-il un sacré retard à l’allumage. Il faut dire que quand on s’oppose autant à sa région ( la Normandie donc ) et qu’on est pas foutu d’avoir une vision globale du problème, y a rien d’étonnant à cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :