Quelle cadence !

Je vais commencer par m’excuser, d’abord d’y avoir cru, avec l’expérience je devrai le savoir : le jamais faire confiance aux annonces de la SNCF, au mieux c’est du pipo, au pire c’est malveillant. Et puis ensuite, je m’excuse parce que je vais être blessant avec la SNCF, et je sais qu’il y a des gens formidables dans cette boîte, qui y croient encore, et qui se défoncent chaque jour. Ce billet n’est pas dirigé contre eux, et je voudrai les assurer de mon respect, un respect encore plus fort quand on voit ce qu’on leur fait faire. J’aimerai que les autres râleurs prennent le temps de la distinction.

Nous avons été beaucoup à croire que le cadencement, et les nouveaux horaires du réseau Normand, seraient un plus.

Au lendemain du premier jour, quelques observations :

–          La SNCF n’est absolument pas prête, sur notre réseau, voir les résultats de transport hier

–          Les horaires ne sont pas adaptés aux besoins des utilisateurs

–          L’Eure a été, au mieux oubliée, au pire délaissée, j’y reviendrai

–          La précipitation nous conduit à voir circuler du matériel auvergnat, et PACA (entre autres) sur notre réseau

Ainsi donc, hier, était un grand jour pour les milliers d’utilisateur de la ligne Le Havre-Rouen-Paris desquels je fais partie.

Le train 3130 (départ RRD 6h40) disparait au profit du train 3100. Premier couac : avec le 3130, on était habitué, le lundi, le jour où, en plus des navetteurs, les scolaires retournent à Paris, les expat’s se rentrent dans leur banlieue, à avoir un train de type V2N (comprendre une bétaillère à 2 niveau, inconfortable mais ayant une capacité d’accueil nettement supérieure aux corail classique). Le 3100 ne connait pas cet élément ! Départ à 6h26… arrivée (réelle à quai) à …7h50. 10 minutes de retard, c’est peu, mais ça nous ramène (presque) à l’horaire théorique d’arrivée du 3130… va chercher l’erreur !

Je passe sur les perturbations transiliennes… Peu d’intérêt et ce n’est pas le sujet…

Voyage retour. Alors là, ça vaut le détour !

J’arrive à Paris à St Lazare à 17h25. Je me décidais donc à prendre le 17h30. Omnibus. Celui-ci n’est pas encore affiché. 17h35, il s’affiche, et une véritable marrée humaine se rue sur le train corail. Pas de lumière, pas de chauffage. Un silence de mort règne pendant une demi-heure dans ce train qui ne sera pas parti. De temps en temps, on entends sur le quai la petite voix de la SNCF qui nous annonce « qu’en raison d’un incident technique, le train 13115 départ initialement prévu à 17h30 partira avec un retard de » 15,20,30,40 minutes « environ ». Il est 18h30. Voilà une heure que nous patientons dans le froid et le noir.
Corailfeu

A ce moment, je descends du train pour téléphoner à un ami, qui m’attend à Rouen pour fêter le retour d’un autre ami. Tout à coup, un bruit fort et violent, très ressemblant au bruit caractéristique de l’électricité en masse, vous savez celui qu’on entend quand on est à coté d’un transformateur de rue, cet espèce de bourdonnement. Puissance 5, accompagné des claquements (comme dans les films quand un câble électrique tombe à terre). Je me retourne. J’aperçois une énorme gerbe d’étincelles rouge. Je dis à mon ami « je te rappelle ». Le temps de passer le blackberry en mode photo, et la gerbe a laissé la place à une épaisse fumée grise, qui sort des wagons, entre deux passagers affolés. Ils l’ont fait !

Revenons un peu en arrière, pendant cette heure de silence morbide. J’ai omis de vous dire, il y avait des techniciens qui s’activaient tout autour du train. On voyait bien qu’ils ne lâcheraient pas l’affaire tant que le train ne serait pas parti. Il fallait que le train parte. Et à en juger par l’armée de personnel commercial (contrôleurs, RESC, agents d’escale…) présents au bout du train, on avait bien compris qu’il n’était pas question de supprimer un train aujourd’hui. Question de crédibilité, et c’est tout à leur honneur ! Vers 18h15, on entend l’un d’entre eux pester : « aucune voiture n’est raccordée à l’energie » ! Stupéfaction de tout le monde. On se dit qu’on n’est pas parti. Tout le monde regarde les autres trains. Le 18h30, le 18h25, ne sont pas partis, ils sont retenus, pour maintenir l’ordre des départs… C’est incroyable ce que la frénésie de l’objectif peut faire faire. Bref, donc, mon oreille le méca dire qu’aucune voiture n’est connectée à l’énergie. J’en déduis donc qu’ils sont en train de toutes les raccorder. Ceci expliquant cela, il est donc logique que nous n’aillons ni lumière, ni chauffage. Arrive donc notre ‘incident-incendie’. Qui, mais là ce n’est plus que de la supputation, me semble coïncider avec…la montée du pantographe et donc,… la distribution de l’énergie dans les voitures. Ce qui m’amène à poser la question suivant, dans l’hypothèse ou ma supputation s’avérai juste : Comment une rame dangereuse a-t-elle pu quitter l’atelier des Batignolles dans ces conditions ? Comment se fait il que les mécanos de St Lazare n’aient pas été mis « au courant » (joke) du défaut gravissime de cette voiture AVANT de la brancher ? L’atelier des Batignolles savait-il que cette rame présentait un défaut majeur ? Et si non, pourquoi donc officiellement la rame était elle déconnectée ? Ce sont autant de questions auxquelles les carnets de maintenance devront répondre, pour autant que la SNCF se décidera, ou pas, à jouer la transparence et à publier l’information. Bien sûr, il n’y a, heureusement, pas de mort ni de blessé à déplorer, mais, pour autant personne ne doit être dispensé de livrer la réalité des événements. Comme pour un accident d’avion, je pense qu’une enquête du BEA « trains » doit être menée, et ses conclusions rendues publiques. Ce type d’incident révèle de graves défaillances dans la chaine de fonctionnement de la SNCF, et pour peu que le travail sous la pression d’un objectif irréaliste aie accéléré l’inéluctable, il faut corriger le tir, avant qu’un accident, grave pour le coup, ne se produise. Nos politique, Alain Le Vern en tête, et les dirigeants de la SNCF doivent en être conscients : Les problèmes du réseau ferroviaire normand ne se règleront pas à la hache, ni à l’arrache. Bâcler le travail met en danger la sécurité des passagers, et si nous sommes pressés d’avoir un service ferroviaire convenable, aucun d’entre nous n’est prêt à laisser sa vie sur le rail. Le PS fabiusien a traité le problème avec beaucoup de retard, la direction de la SNCF a trainé des pieds pendant très longtemps, le temps perdu n’est pas rattrapable, il faut l’accepter, et si on veut aller plus vite dans le retour « a la normale », cela passe par plus de moyens, pas plus de pression. Et la propagande de la région, fusse-t-elle avec la connivence de Paris-Normandie, n’y changera rien.

Teddy

Publicités
Tagué , , , , , ,

19 réflexions sur “Quelle cadence !

  1. controleur sncf dit :

    ……. comme quoi on avait raison de s’inquiéter!! mais nos « responsables » croient encore au pere noel!! que quelqu’un leur dise svp!!!!!

  2. Benoit MEURIE dit :

    Pour @contrôleur : je l’ai dit à la Directrice des lignes normandes lundi matin : elle m’a répondu : c’est de la propagande syndicaliste ! C’est sur que les moyens humains et matériels ne sont pas là. Ce soir, le 18h30 est encore arrivé avec 20 minutes de retard preuve en est que la grille horaire n’est pas bonne : Paris Gaillon en 51 mns : CE N EST PAS POSSIBLE et cela ne le sera jamais : 40 mns de retard lundi, 10 ou 15 hier, 20 auj … demain je prends la voiture.

  3. Sylvain dit :

    Bonsoir,
    J’ai été témoin de l’incident et j’ai été très étonné que la sncf ai donné l’accès au quai sans tenir compte du principe de précautions.
    Je suis convaincu que dans de ces situations, il y a des procédures a respecter pour garantir la sécurité des usagers et celle des agents sncf.
    je me dis que cette ligne, que j’emprunte tous les jours, est vraiment dangereuse et qu’il est temps de faire quelque chose ou de prendre sa voiture.

  4. Mathieu dit :

    Nouveau retard aujourd’hui. Train 3125 départ initialement prévu à 17h50, parti à 18h12 et arrivé à Rouen prévue à 19h01 arrivé réellement à 19h29. 28 minutes de retard exactement. A 2 minutes près nous avions le droit à l’enveloppe. Le train était plein. (Je ne comprends pas pourquoi en ce moment les V2N se font rares sur la ligne. Mais ça c’est un autre sujet)
    Petite annecdote : Je ne sais pas si vous avez remarquez (pour ceux qui ont eu le privilège de prendre le 3125), mais entre Val de Reuil et Rouen, la SNCF a battu un record ! Oui oui, un record de vitesse. On a fait Val de Reuil-Rouen en 13 minutes ! (sic) Le train secouait pas mal. Mais ça on s’en fou, puisqu’on a gagné trois quatre minutes, au détriment de la sécurité. Ainsi, on évite de distribuer le sésame qui nous aurait permis de toucher 4€.
    Evidement, comme d’habitude, les contrôleurs ont fait les morts.
    Les WC dans la première voiture étaient HS.
    Bref, l’histoire continue.
    Ah oui, j’avais oublié le motif du retard : mise à quai tardive de la rame.
    Ah, mais le cadencement n’était-il pas sensé arrangé ça ?
    Il semblerait que non.
    A bientôt pour une nouvelle histoire !

  5. Marie dit :

    Seulement 4 jours de cadencement et 4 commentaires … Cela serait bien tout de même que les usagers / clients de la ligne Rouen-Paris se reveillent.
    A ce jour 7 trajets (en comptant celui de ce matin) je cumule déjà 2h et 10 minutes de retard.
    Je reviens également sur l’incident du 17h30 (ou le 13115 dans le jargon SNCF) : ce qui m’a frappé c’est qu’il n’y a eu aucune mesure de sécurité élémentaire (en particulier il a fallu plusieurs minutes pour qu’on dise aux gens de sortir du train).
    Autre point à l’attention de nos politiques qui sont tous heureux du cadencement … avancée significative. Résultat pour les habitants de Rouen de moins en moins de trains directs et donc un allongement des trajets puisque les trains sont omnibus entre Rouen et Mantes. Puisque c’est comme ça je pense que la région devrait demander son rattachement à Ile de France de façon à ce qu’on lui puisse bénéficier de la tarifaction « carte orange ».
    Aux contributeurs du blog, où en est l’idée de récuper les mails de nos élus ?

  6. Vince dit :

    Demandons à la SNCF, un dédommagement pour tous ces désagréments. Je pense que la gratuité des transport pour le mois de janvier serait un minimum.

  7. controleur sncf dit :

    pour Benoit MEURIE : je ne suis pas syndiqué!!( a dire a nos « responsables ») mais j’ai un jugement réaliste sur ce qui se passe réellement sur notre réseau et c’est la cata!! je ne sais pas comment ils font a la direction pour conditionner nos chefs mais ça marche!! ils sont tous convaincus que tout va bien, du moment qu’on porte une chemise violette et un badge le client est satisfait!!

  8. Doy dit :

    Pour les vieux habitués, comme moi, de la ligne (9ans d’A/R quotidiens), tous les ans entre mi-ocotbre et fin Décembre, c’est incident à répétition, mises à quai tardives, feuilles mortes sur les voies, retards sans explications… C’est tous les ans. Généralement, mais ca n’est pas systématique, nous avons « droits » en compensation à « 2-3 » jours offerts sur le forfait mensuel suivant… Je ne vois pas en quoi le cadencement pouvait changer quelque chose….
    avant le cadencement, le 18H05 était souvent depuis 2 mois mis à quai tardivement… maintenant, grace au cadencement, il y a 15% de mise à quai tardive en plus…
    Après, à nouvelle organisation, il faut toujours laisser le temps aux gens concernés de s’adapter aux nouvelles conditions. Il y a certes, eu des décisions ahurissantes de la part de la sncf, mais avant de hurler des les 3 premiers, jours laissons leur encore quelques jours pour améliorer, peut être, ce qui peut l’être…
    Déjà, ils n’ont mis « que » 2 jours pour remettre un 2 étages au départ de Rouen sur le 7H26 et un corail simple pour le 7H59.. Fallait pas sortir de St Cyr pour deviner que ce 7H26 serait plein suite à la suppression du 7H10 mais bon…
    Moi je dis laissons leur quelques jours pour s’adapter, après on verra…
    Même si je vous avour que ca m’agace aussi…

  9. Philippe dit :

    Bonsoir,
    Le 7h29 à Vernon n’a circulé qu’une fois cette semaine, quelle cadence d’enfer ! Supprimé tous les jours => 7h42 arrêts supplémentaires.
    Moi c’est la moto ou le psychiatre, je n’en peux plus d’attendre sur le quai de Saint-Lazare presque tous les soirs pour découvrir un convoi 13319 tantôt corail plein à craquer, tantôt bétaillère.

  10. controleur sncf dit :

    mais que fait la police!!! lol

  11. Mathieu dit :

    Petite annecdote : j’ai pris le 3116 aujourd’hui. Retard au départ de 17 min. Pendant le trajet, on a quasiment rattrapé notre retard et on a fait Rouen Paris en 59 minutes !
    Comme quoi, tout est possible avec la SNCF mdr
    NB : une fois de plus, des WC fuyaient et une plate-forme était glissante.

  12. Anonyme dit :

    J’étais également dans le 3116, nous sommes effectivement partis avec 23 minutes de retard. Motif: pas de signalisation sur le train. C’était pitoyable de voir tous les agents qui cherchaient des signaux, au bout de 15 minutes quelqu’un a pris la décision de nous transborder dans une rame parcequ’ils n’avaient pas de signaux. Heuresement pour nous qu’il y avait une autre rame sinon ils auraient surement supprimé ce train. Je pense que les agents n’y sont pas pour grand chose. Ne pas avoir de signaux de secours en gare du Havre me fait rire jaune d’autant plus que d’après les dires de certains passagers ce n’était pas la première fois que cela arrivait.
    Karl

  13. Benoit Meurie - mesure commerciale forfait janvier 2009 dit :

    info importante
    Nous sommes conscients que la qualité de vos voyages a été dégradée dans les dernières semaines de 2008 : mouvements sociaux, défaillances du matériel, mises à quais tardives des trains ont généré des retards.
    Nous tenons à remercier nos abonnés Forfait de leur patience et à les dédommager en leur offrant une réduction de 25% lors de l’achat de leur abonnement Forfait de janvier. Sur présentation d’un abonnement Forfait de novembre ou décembre, les clients des lignes Paris Rouen Le Havre, Paris Caen Cherbourg et Paris Granville pourront acheter leur Forfait de janvier à un prix réduit.
    Je vous remercie de bien vouloir informer les membres de votre association de cette mesure commerciale exceptionnelle.
    Au-delà de cette réduction, nous vous assurons que nous mettons tout en œuvre pour limiter les dysfonctionnements liés à notre exploitation et vous offrir un service de qualité.

  14. Alix Road dit :

    En fait, j’ai appris que les trains PACA et Auvergne sont des trains haut-normands mais qui viennent d’être relooker !
    c’était les bétaillères rouges à l’extérieur, orange à l’intérieur, maintenant des trains bleus refaits.
    Ils doivent partir dans quelques mois vers leur nouvelle région, quand la haute-normandie aura reçu ses trains neufs.
    En gros la SNCF a mis tout de suite les logos PACA et Auvergne pour faire des économies, lol !

  15. rugbydriver dit :

    petite info technique.pour ce qui est de l’incident/accident.je pense que ce qui s’est passé (je n’y etais pas mais ca arrive parfois.)est la chose suivante.le train stationné a quai devait etre raccordé a l’energie par le biais d’une prise electrique située au sol a l’arriere du train lorsque’il est stationné en gare.ceci afin de faire chauffer la rame et eclairer les voitures.visiblement votre rame avait un petit probleme car il semblerait qu’elle n’etait pas an fonction.. mais peut etre pas pour autant sans alimentation par l’arriere ! lorsque le conducteur a monter son pantographe et alimenter la rame en energie ar le biais de se machine et bien .. BOUM ! 2 points d’alimentation sur une seul reseau ca le fait pas .. au passage,la loc a du cramer car elles aiment pas vraiment ca .. nous avons des procedures a suivre pour eviter ces situations (qui peuvent etre dangereuse pour les atteleurs quand ils branchent le chauffage d’une rame deja sous tension .. pour info c’est du 1500 v continu..) mais qui visiblement n’ont pas ete respectées ! aucun risque pour vous voyageurs,inutile de vous evacuer ou de fermer la rame.. une fois le boum arrive,plus rien a craindre ! neanmoins.. quand on vous dit que les formations se degrade et que les moyens manquent .. ca en est un exemple !

  16. doomfred dit :

    Encore une aventure SNCF ce matin: le 7h59 est devenu omnibus par suite de la suppression du 8h09, et bien sûr a pris 10 minutes de retard au départ de Rouen, pour arriver bien entendu à 9h40 au lieu de 9h15 à Paris.
    La série continue…

  17. Arthur dit :

    Salut ! Normalement, les rames automotrices neuve que la région a commandé devrait entrer en service commercial à partir de la Mi Janvier.
    L’absence des VO2N celle de CiC lignes normandes) : sûrement partie en rénovation, soit à Périgueux soit dans un autre établissement SNCF.
    @ Benoît Meurie : Les rames réversibles PACA et Auvergne : certaines appartenaient à la Région Haute Normandie celle-ci les a vendues à ces régions. Pour la région PACA : à cause du traffic passagers sur Marseilles Vintimilles qui a explosé lui aussi (et se retrouve avec les même problèmes que nous ) ! Puis notre région les loue pour la ligne Rouen Elbeuf et pour Rouen Yvetôt si j’ai bien tout compris !

  18. Anonyme dit :

    Remise de 25 % refusée en gare de Vernon, le personnel n’est pas au courant …
    Vernon est encore oubliée ou on se moque de nous ???
    Que doit-on faire pour faire passer le message et se faire rembourser ?
    Merci pour votre aide.

  19. VG dit :

    J’ai aussi fait l’expérience d’un corail (de quoi je me plains, un corail et non un train double étage ter, c’est fête aujourd’hui sur le Paris-Le Havre…) sans chauffage (génial pour les viellards et les nourrissons nombreux en cette période de fêtes, un samedi de plus)et mieux, les portes entre les compartiments ne s’ouvraient plus (système pneumatique HS) il fallait donc les pousser à la main : résultat : une file d’attente de personnes agées devant les toilettes car elles n’avaient pas la force d’ouvrir les portes…
    Biensûr, aucune excuse de quiquonque, au retour je demande au guichet au Havre si le train du dimanche sera double étage ou non, réponse lapidaire : »Oui Monsieur, de toute manière la gare du Havre ne devrait plus rester longtemps gare corail, çà deviendra donc quotidient… »
    J’ai relativisé sur mon dernier trajet dans un corail congelé, c’était pas si mal finalement…
    Non mais sans rire, de qui se fout on ?
    La question est simple : veux-t-on tuer le développement économique de la Seine Maritime et surtout du Havre ? Combien de personnes ont fuit LH car les liaisons vers Paris sont minables ?!
    Enfin je ne suis pas rancunier, j’invite M. Pépy chez moi au Havre quand il veut, à une condition, qu’il vienne incognito, par le train Corail…
    à bon entendeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :