Mon train-train à moi que j’ai

Je publie ce mail que j’ai reçu sur la qualité du service de la SNCF depuis trop longtemps dans notre région :

Des témoignages du calvaire quotidien sur la ligne Le Havre-Paris ? Comment te dire, Xavier.

J’aurais volontiers apporté ma pierre à ton édifice en mettant ma
plume acerbe teintée d’ironie au service du compte rendu d’aventures
ferroviaires qui, à elles seules, rempliraient le quotidien de VDM.
"Aujourd’hui, je présente un appel d’offre capital à la capitale. Mon
train est annulé au dernier moment. Lorsque j’arrive enfin par le
suivant lui-même en retard, mes partenaires ont fait la présentation
sans moi et c’est au tour de nos concurrents de présenter leur projet.
VDM"  Mais là il y a prescription, c’était il y a 3 ans.

J’aurais aimé avoir l’opportunité de témoigner au présent de ma colère, de mon indignation et de ma lassitude.
Hélas, je ne peux pas.
Je n’ai plus rien à dire. Plus de reproches à formuler à l’encontre de la SNCF.

Je sais, le ton tranche avec le relevé journalier des incohérences
d’horaires et du mépris des usagers, pardon, des clients, qui chaque
jour usent au mieux leur temps et au pire leurs nerfs entre les quais
du Havre et ceux de Saint-Lazare, quand ils y parviennent.

Pourtant, depuis maintenant plus de trois ans, je fais chaque
semaine au moins deux fois le trajet entre Rouen et Paris. Et retour.
Sans
l’ombre d’un retard — au delà du quart d’heure de tolérance que mes
rendez-vous professionnels ont la grâce de m’accorder ou que ma famille
permet quand il s’agit du traditionnel retour du soir.

Je te vois froncer le sourcil et hausser les épaules, dubitatif.

Il
faut que je t’avoue, Xavier : depuis maintenant 3 ans, au mépris de
toutes les campagnes m’incitant à utiliser les transports en commun,
qui par souci d’écologie, qui par souci économique, oui, au mépris de
la logique la plus évidente et pragmatique, je voyage en voiture
particulière.

  • Pour avoir raté plusieurs rendez-vous, quand je dis raté ce
    n’est pas arriver avec 1h de retard, c’est arriver longtemps après que
    mon rendez-vous soit déjà reparti vers son propre train devant le
    ramener à Lyon,
  • Pour avoir perdu un appel d’offres sans avoir la possibilité de le défendre,
  • Pour
    être arrivée si souvent en retard que je n’osais plus dire qu’il
    s’agissait d’un retard de train tant mes interlocuteurs étaient
    sceptiques
  • Pour avoir passé plusieurs longs séjours non programmés et non
    motivés en gare de Mantes la Jolie où j’ai parfois cru que ma dernière
    heure était arrivée avec trop d’avance,
  • Et enfin, après que
    deux baby sitters aient décidé de ne plus me faire confiance parce que
    je ne revenais jamais aux horaires convenus, alors oui, j’ai décidé
    qu’aux grands maux les grands remèdes, tant pis pour mon porte-monnaie
    faisant la joie de mon dealer de carburant favori, tant pis pour le
    surcroit de fatigue et la concentration que demandent un trajet en
    voiture, tant pis pour l’empreinte carbone, je ne pouvais plus me
    permettre le luxe de prendre le train.

Depuis, je voyage en voiture des Hauts de Rouen à Paris. Par la
nationale. En 1h45 au plus, en respectant les limitations de vitesse.
Sans péage. Pas ravie, mais sans angoisse. Pas fière d’appartenir au
troupeau de moutons individualistes qui sourient au volant en écoutant
Cantelou le matin dans leur auto, mais plus détendue qu’avec l’épée de
Damoclès du retard au dessus de mon agenda professionnel.

Il m’arrive également de me faire conduire ou de conduire d’autres
réfractaires qui, usés au mieux par les retards, au pire menacés de
sanctions professionnelles n’ont pas eu d’autre choix que celui du
transport particulier.

Voilà pourquoi je n’ai plus aucun reproche à faire à la SNCF. Je
suis désormais sourde à ses appels comme elle est indifférente à mes
exigences qui, somme toute, sont minimes : prendre un train qui part à
l’heure et arrive à l’heure dite. Et retour.

Etre à l’heure : ce que je m’impose moi-même dans les engagements
que je prends pour assister à un rendez-vous professionnel. Ni plus, ni
moins.

Et tant que ce "service minimum" ne pourra m’être
accordé, alors je devrais consommer de l’essence, contribuer à
embouteiller les routes, utiliser des places de stationnement… Parce
qu’arriver épisodiquement en retard avec l’excuse "j’ai eu du mal à me
garer" tout le monde peut le comprendre, mais arriver régulièrement en
retard avec l’excuse "mon train a encore été annulé/a eu du retard"
seuls ceux qui vivent ce calvaire quotidien peuvent encore y croire. Et
pourtant.

Publicités
Tagué , , , , ,

21 réflexions sur “Mon train-train à moi que j’ai

  1. Mathieu dit :

    Juste pour info :
    Nouveau retard de 50 min aujourd’hui. Ce soir j’ai pris le train 13149 ; 20h22 à St-Lazare, direction Rouen. Heure théorique d’arrivée : 21h35. Et bien nous sommes arrivés à 22h25 à Rouen ! Rien d’extraordinaire me direz-vous Lol
    Et quel était le motif cette fois-ci ? « De la fumée qui sort de la locomotive », dixit le contrôleur. « Un début d’incendie ? » dis-je au contrôleur ?  » Il me répond « non, c’est juste de la fumée ». Ce à quoi je réplique « il n’y a pas de fumée sans feu ». Il repart et ignore ce que je viens de dire. Résultat on s’arrête plus de 40 min un peu avant Vernon. Je revoyais déjà le calvaire du mois de mai où une loco a brûlé à Val de Reuil. Cette fois-ci, rien de grave, on répare et on repart. Mais 40 mn à l’arrêt tout de même. (+ déjà 1 arrêt à Asnières)
    22h25, on arrive à Rouen. On sort, on monte. Aucune enveloppe de prévue. Personne dans la gare, ni au point accueil. C’est un agent de sécurité qui a été voir un agent SNCF bien caché dans son bureau pour qu’il remette des enveloppes. On attend un peu, et l’agent de sécurité revient avec le sésame qui nous permettra de récupérer un « petit » dédomagement sur notre forfait. (d’ailleurs quand on a plusieurs enveloppes pour le même mois, ça marche comment ? J’en ai déjà 3 en à peine 10 jours d’abonnement ce mois-ci. A ce rythme là, mon forfait sera gratuit le mois suivant lol)
    Bref, bon courage à tous !

  2. Mathieu dit :

    Juste pour info :
    Nouveau retard de 50 min aujourd’hui. Ce soir j’ai pris le train 13149 ; 20h22 à St-Lazare, direction Rouen. Heure théorique d’arrivée : 21h35. Et bien nous sommes arrivés à 22h25 à Rouen ! Rien d’extraordinaire me direz-vous Lol
    Et quel était le motif cette fois-ci ? « De la fumée qui sort de la locomotive », dixit le contrôleur. « Un début d’incendie ? » dis-je au contrôleur ?  » Il me répond « non, c’est juste de la fumée ». Ce à quoi je réplique « il n’y a pas de fumée sans feu ». Il repart et ignore ce que je viens de dire. Résultat on s’arrête plus de 40 min un peu avant Vernon. Je revoyais déjà le calvaire du mois de mai où une loco a brûlé à Val de Reuil. Cette fois-ci, rien de grave, on répare et on repart. Mais 40 mn à l’arrêt tout de même. (+ déjà 1 arrêt à Asnières)
    22h25, on arrive à Rouen. On sort, on monte. Aucune enveloppe de prévue. Personne dans la gare, ni au point accueil. C’est un agent de sécurité qui a été voir un agent SNCF bien caché dans son bureau pour qu’il remette des enveloppes. On attend un peu, et l’agent de sécurité revient avec le sésame qui nous permettra de récupérer un « petit » dédomagement sur notre forfait. (d’ailleurs quand on a plusieurs enveloppes pour le même mois, ça marche comment ? J’en ai déjà 3 en à peine 10 jours d’abonnement ce mois-ci. A ce rythme là, mon forfait sera gratuit le mois suivant lol)
    Bref, bon courage à tous !

  3. sebi dit :

    Rien à ajouter à ce billet, car je suis exactement dans la même situation…
    J’ai repris une voiture voilà maintenant 4 mois : et non seulement je ne paye pas + cher mais en plus je pars + tard de chez moi, reviens + tôt le soir, suis + disponible pour mes boss et pour ma famille, suis moins fatigué, et toujours ponctuel !
    Le développement durable sacrifié sur l’autel des économies structurelles de la SNCF !!! Arghhh, Nicolas Hulot, à l’aide !

  4. Doy dit :

    Pour plusieurs enveloppe, tu gardes une enveloppe intacte, tu plies toutes les autres et les mets dans la première (intacte..) avec ton forfait correspondant et tu envoies…
    Rappel, ce n’est pas parceque tu as une enveloppe que tu auras une indemnité. Il arrive que certaines soient refusées, sans que ne saches pourquoi..
    Sebi, le prix de revient Kilomètrique d’une voiture est à calculer en fonction de sa puissance fiscale, de l’ordre de 0.40€ du km (pour un A/R Rouen Paris à 220 km) même en étant en tarification 1, c’est toujours beaucoup plus cher que le train…
    Bref, ca fait près de 90€ l’A/R en en comptant l’usure du véhicule, la consommation sans compter les péages si tu prends l’autoroute… Alors je suis d’accord sur le côté souple et permettant plus de ponctualité, mais au prix d’une fatigue bien plus énorme et d’un coût absolument exhorbitant… sans compter les risques d’accident, les intempéries (pluie, neige, brouillard, verglas, bouchons…
    Ton point de vue se défend sauf sur le coût, rien ne peut concurencer le celui de la sncf… Je ne connais pas le cout exact du forfait en tarification 1, mais même à 450€/mois, ca revient à moins de 12€ le trajet sur la base de 20 A/R par mois. Rien de comparable au coût d’une voiture…
    Parceque à 220km/jour, 20 jours par mois, 11 mois par an, ca fait du 50 000 km/an environ, une voiture tous les 2 ans… je te laisse calculer le prix de revient…

  5. belegaer dit :

    Bonjour, je découvre votre blog par l’intermédiaire du Monde 😉
    Je suis fille de cheminot donc j’ai toujours eu du mal à être objective quant à la SNCF mais là n’est pas le sujet…
    Depuis quelques mois je vis en Afrique du sud, qui a une infrastructure ferroviaire comparable a pas mal de pays d’europe, mais faute d’entretient et de personne assurant la sécurité dedans personne ne peut les emprumter ou alors au péril de sa vie …
    Donc finalement pouvoir prendre le train pour moi et devenu un luxe, et franchement je rêve d’un jour ou mon train sera « juste » en retard…
    Donc c’est con mais les infrastructures françaises sont parmis les meilleures au monde même si le niveau n’est pas toujours égal c’est quand même un formidable moyen de locomotion et finalement on apprend à relativiser beaucoup de choses quand on voit le fonctionement dans d’autres pays …

  6. Marius dit :

    Grand voyageur sur les lignes européennes et américaines (oui, oui : il y en a qui traversent les Etats-Unis de part en part) , je tire mon chapeau à la Sncf pour sa régularité (un peu moins pour le service à bord):une fois qu’ on a testé les trains anglais ou les transports en banlieue de New-York, on applaudit notre réseau. Je regrette que le remarquable et éclairant « docu-fiction » produit par Arte il y a quelques années ne soit pas plus vu. Consacré au trafic de la gare du Nord, le film nous faisait comprendre de l’ intérieur des cabines d’ aiguillage la complexité du fonctionnement d’ un réseau ferré contraint de centraliser dans un même espace réduit par définition (la gare en centre ville) des trains qui partent et qui arrivent à une cadence infernale, le moindre raté se répercutant mécaniquement sur l’ ensemble du réseau en s’ amplifiant comme un effet papillon. C’ est vrai que les retards sont exaspérants -même ceux à répétition- mais la bonne marche des trains dans la région parisienne tient du miracle et de la jonglerie. On finit par comprendre que ce ne sont pas les trains de la Sncf et ses agents qui posent problème mais l’ organisation de l’ espace qui nous pousse à toujours circuler plus, voulant tous arriver au même endroit à la même heure comme si on trouvait parfaitement légitime de se scandaliser qu’ une locomotive ne puisse passer par le chas d’ une aiguille…

  7. Hervé Voilquin dit :

    Oui je suis d’accord avec les commentaires plus haut. Après 3 ans aux USA et maintenant en Australie: soyez déjà heureux d’avoir des trains pratiques avec de multiples destinations et horaires et qui fonctionnent!

  8. Pour avoir pris le train en Namibie, là aussi on est très loin du niveau de service offert par la SNCF. Pour ne citer qu’un seul exemple, je n’ai jamais fait d’hypothermie (je ne parle pas de simplement avoir froid) dans les trains de la SNCF.

  9. Xavier dit :

    Les derniers commentaires me font beaucoup beaucoup rire. Pour avoir traversé l’Europe et l’Asie, de Moscou à Pékin en train, sur les 12000 kms du trajet, je n’ai eu AUCUN retard, vous croyez que cela me permet de comparer avec la SNCF ?
    Comparaison n’est pas raison…
    RC Honningsvåg – Je vous conseille les voitures de Corail non-chauffées ces prochaines semaines ou les bétaillères orange, pour l’hypothermie, cela devrait pouvoir s’arranger sur l’axe Paris-Rouen-Le Havre.
    Et ma traversée Moscou-Pékin était en plein hiver et dans ces trains je n’ai jamais eu froid contrairement à des voyages dans le matériel infâme sur la ligne.

  10. Non, non, vous avez mal compris. J’ai bien précisé hypothermie et non juste avoir froid. Il ne m’est jamais arrivé de ne plus pouvoir bouger les mains en sortant d’un train de la SNCF.

  11. Xavier dit :

    Non, non, j’ai bien compris. J’ai vu des wagons entiers être obligés de garder gants, écharpes, manteaux pour ne pas souffrir d’hypothermie pendant un trajet d’au minimum 1h10…
    Dans le Transsibérien, j’insiste, vous avez hâte d’enlever vos vêtements et pourtant il fait moins 40 dehors…

  12. Benoit M dit :

    Si vous aviez pris le 7h18 (trains STIFF bleu) ce matin à Vernon, vous auriez été enchanté de savoir ce qu’est un train pas chauffé : une glacière et je rejoins Xavier : RCH : avez vous pris récemment les trains orange/blanc – ou bleu/blanc/rouge ? non je ne pense pas. Quand dehors il gèle et bien, à l’intérieur c’est guère mieux !
    Pour 200€ / mois on peut quand même attendre un meilleur service. Comparons ce qui est comparable … on peut continuer l’inventaire de certaines lignes ferroviaires en afrique, au chili …

  13. @ Benoît M. : ne vous déplaise, j’ai récemment voyagé dans une V2ON orange, et si je n’ai pas eu très chaud, c’était sans commune mesure avec ce que j’ai vécu en Afrique.

  14. doomfred dit :

    Vous voulez voir mieux ? franchissez la frontière, quand on voit les trains de la SNCB on hallucine…
    Grelloter de froid dans une rame SNCF, c’est possible, j’y ai eu droit plus que de raison moi aussi…

  15. Benoit M dit :

    @RCH : je pense que vous ne voyagez pas tous les jours pour subir les attentes sur les quais de gare et dans des trains à peine ou pas chauffés ou surchauffés quand le système chauffage est défecteux(rames V2N). Petit rappel : nous payons entre 200 et 300€ par mois pour un service déplorable. Est-ce votre cas ? Non je ne le pense pas non plus. Votre idée de la SNCF en qualité d’étudiant en utilisateur ponctuel avec des tarifs réduits n’a rien de comparable à notre vécu au quotidien. Des salariés ont été rappelés à l’ordre et ont été sanctionnés suite aux différents retards des trains. Ca non plus, vous ne le vivez pas au quotidien en étant étudiant. Nous vivons dans deux mondes totalement différents. Le jour où vous aurez une véritable activité salariée à plein temps, on en rediscutera. Et de grâce, merci de ne pas comparer la France à l’Afrique …

  16. Bon, sur ce, je vous laisse et retourne rien faire sur le dos des bons contribuables français, et m’apprêter à prendre le train avec le service que je mérite, puisque je paye le tarif réduit.

  17. Yves T dit :

    Tout à fait d’accord avec Benoit. La situation est bien résumée.

  18. sebi dit :

    > RC Honningsvåg : faut-il attendre d’avoir rejoint la situation et le niveau de développement de l’Afrique pour commencer à se plaindre et à réagir ? à vous lire, sans doute…

  19. Yves T dit :

    Je pense que RC Honningsvåg n’a pas tout à fait conscience de la réalité des choses du fait de sa vie étudiante. Lorsqu’il aura une « activité salariée » et je ne l’espère pas pour lui, s’il est obligé d’utiliser la SNCF au quotidien, il se ravisera. Je pense qu’il est temps qu’une mise au point soit faite car la régularité depuis pas loin d’un mois n’est plus au rendez vous. Que je ne sois pas contrôlé car, bien qu’étant en règle, il va y avoir des hauts de voix.
    Que les associations s’unissent pour que la situation s’améliore et que des modifications soient apportées au nouveau cadencement. Vu dans d’autres posts, il faut effectivement s’appuyer sur la connaissance du sujet SNCF et les relations de Benoit Meurie. C’est le seul à ma connaissance qui a bien analysé la situation et qui connaît les rouages de la machines SNCF.

  20. @ Yves T : j’ai déjà effectué des activités salariées, ne vous déplaise. Je vous serai reconnaissant à l’avenir de ne plus faire de commentaires sur ma vie personnelle, surtout quand ils sont faux et qu’ils contiennent des sous-entendus malsains sur l’improductivité de la jeunesse.
    Pour le reste, je ne pense pas qu’il soit nécessaire que j’ajoute quoi que ce soit, j’ai une fiche de lecture à terminer pour demain.

  21. Benoit dit :

    Calmez vous RCH. En relisant bien, je ne vois pas dans les propos de Yves T aucun sous entendu ni des commentaires sur votre vie personnelle. N’exagérez pas quand vous parlez de « des sous-entendus malsains sur l’improductivité de la jeunesse ». Revenons à nos moutons et aux préoccupations du moment à savoir avoir un service public digne de ce nom pour ceux qui sont usagers au quotidien de la SNCF et dont le prix du forfait représente pour certains 1/5 de leur salaire net.
    Bonne soirée, je vais prendre le 18h10 …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :