Du respect des voyageurs

Bonsoir

J’ai écris "du respect des voyageurs", j’oubliais que nous étions des "clients" et que nous relevions en conséquence du droit commercial.

Un questionnaire a été distribué dans le train à la diligence de la Région Haute Normandie où il était demandé entre autre si nous nous sentions respectés. Il fallait mettre une note pour évaluer ce respect.

Est-on respecté quand le matériel affecté aux "Trains Corail Intercités" (matériel identifié sur les voitures) est à loisir des rames TER de la Région Picardie, à classe unique, tout comme les rames IDF poussées péniblement par des vieilles motrices, ou encore des plus que trentenaires rames à étages, sales, mal chauffées, aux toilettes sans eau (pour rester dans le cadre d’une narration convenable)?

Est-on respecté quand le "service minimum" rend caduque toute journée profrssionnelle, car sauf pour les abonnés pouvant accéder à St Lazare avant sept heures moins dix, il n’est pas raisonnable d’arriver à onze heures trente passée sur son lieu de travail pour en repartir à dix sept heures trente?

Est-on respecté quand on constate que la grève du 24 novembre affecte tout particulièrement l’axe Paris-Rouen-le Havre?

Est-on respecté quand le matériel Corail lui-même reste mal entretenu, ou avec des dysfonctionnements pouvant perdurer pendant des mois?

Est-on respecté quand la langue de bois de la SNCF dénomme "désagrément" une gêne réelle?

Est-on respecté d’être ainsi traités alors que cette ligne, justement, passe pour être la plus rentable?

Anrecdote: mercredi matin 20 novembre, la rame "Corail Intercités" 13141 de 8h07 au départ de St Lazare a été mise à quai tardivement, au prétexte que venant de Rouen, ce train avait été gêné par des "difficultés de circulation à l’approche de la gare St Lazare". Certes, mais ceci n’explique pas pourquoi cette rame était un matériel "Île de France" à classe unique.

Non, il apparaît bien l’ensemble de la SNCF n’a aucune considération pour les "clients voyageurs" en ce qui concerne la ligne Paris-Rouen-le Havre.

Le seul intérêt que présente les voyageurs c’est l’augmentation des tarifs à un taux supérieur à l’inflation, mais sûrement comparable à l’augmentation des retards et de l’inconfort.

Aussi quelle note auriez-vous mis dans la case du questionnaire?

Bien cordialement,

Un abonné désabusé entrant dans sa trente sixième année de trajets quotidiens sur la ligne Paris Rouen .

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

7 réflexions sur “Du respect des voyageurs

  1. Grom_NaN dit :

    Anecdote similaire :
    Le train Paris-Rouen-Le Havre du lundi 17 novembre à 16h50 est parti avec 25min de retard pour cause de « Retard dans la préparation du train ». Tous les voyageurs étaient en attente sur le quai sans savoir à quelle heure ils pourraient partir.
    La SNCF ne respecte pas ses clients lorsqu’elle ne leur explique pas clairement les raisons de son retard …

  2. sebi dit :

    Purée !!!!!!! 36 ans ! Tires-toi une balle ! moi j’ai tenu 4 ans…

  3. Nathan dit :

    Parlons de respect, j’ai été témoin hier, comme tous les usagers d’une voiture du Rouen-Paris de 18h23, d’une scène pour le moins consternante qui indique bien à quel point la situation attise les tensions.
    Une voyageuse venant de Vernon, n’ayant pas eu le temps de composter son billet, rentre dans le train. Plus de place assise depuis longtemps ; cette pauvre dame doit passer le voyage à côté des toilettes. Les contrôleurs arrivent une dizaine de minutes plus tard et l’un d’eux lui demande son billet. Remarquant que celui-ci n’est pas composté, le contrôleur lui apprend qu’elle aura droit à une amende, malgré ses protestations – les contrôleurs ne sont pas passés une première fois, et vu la densité de personne au mètre carré, accéder à la première voiture pour se faire régulariser relève du parcours du combattant. Rien n’y fais, le contrôleur s’entête et la voyageuse tient front, arguant qu’étant donné les conditions du voyage, il est déjà inadmissible d’être contrôlé. Le contrôleur s’énerve, insulte la voyageuse de « conne » et lui hurle un bruyant « ta gueule » en pleine face. Certains usagers s’empressent d’essayer de calmer la situation, mais le mal est fait… Le contrôleur dira plus tard « je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai pêté les plombs », mais n’en démordra pas.
    Au delà de cette réaction inadmissible, le problème est que cette situation est devenue purement intenable… Quand cela cessera-t-il ?

  4. vince dit :

    J’ai décidé qu’à présent lorsque le train partira avec plus de 10 min de retard (ce qui signifie qu’il aura du mal à rattraper son retard à l’arrivée), je refuserai de présenter mon titre de transport. Des gens sont-ils prêts à faire de même? Plus nous seront nombreux, plus l’impact sera important.

  5. philipp dit :

    La sncf Haute-Normandie et Ile-de-France ne respectent pas l’usager.
    Je suis au bord de la dépression nerveuse.

  6. Hetfield dit :

    Bonjour,
    Moi aussi j’en ai eu marre de la SNCF, et je peux vous dire que les ennuis que vous avez sur Paris-Le Havre, je les ai eus aussi sur Moirans – Grenoble 😉
    J’ai essayé de gueuler, de râler allant jusqu’à demander l’intervention des forces de l’ordre quand un contrôleur a refusé de dédommager mes voyages dus à des grèves incessantes après que j’ai envoyé moults courriers à Grenoble, Paris, Arras etc.
    Sur cette affaire, bien mal m’en a pris : on n’a pas le droit de se faire justice soi-même : 1650 Euros le dossier !
    Maintenant je prends le vélo et je suis tranquille ! Alors, bien sûr c’est 60km de vélo par jour, mais je me porte bien et je ne suis plus énervé à cause de l’incompétence de la SNCF !
    Toutes mes aventures sur http://www.mestasdetrucs.com 😉
    Un chtit échange de lien ?
    A+
    James.

  7. eurysace dit :

    je suis solidaire de tous les voyageurs de la ligne rouen paris, mais il ne faut pas oublier le reste de la france! je prends le TER depuis 3 mois SEULEMENT, entre montauban et toulouse et après 10 ans passés à Paris, le métro est un rêve.
    Je ne compte plus le nombre de retards, de grêves (lever à 5h50 pour aller à un examen à 9h30, enceinte! merci la sncf…), d’horaires décalés sans que personne ne sache pourquoi, de trains supprimés par l’opération du saint esprit…
    les solutions à ce genre de problème: recruter des gens qui ont un minimum de conscience professionnelle et déjà les choses iraient mieux; la grève est un droit, certes, mais ce ne doit pas être un moyen de pression insupportable pour tous les usagers qui n’ont rien à voir dans le conflit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :