Qualité ordinaire : jeudi 16 et vendredi 17 août

Jeudi 16 : Histoire d’un mauvais choix matinal

Gare de Rouen, 7h44 : j’avais le choix entre le 7h47 et le 7h56 car j’avais un rendes-vous à 10h à 15-20 minutes de Saint Lazare. Je décide de prendre le temps d’aller acheter le journal et de prendre le 7h56 (en ce moment, c’est un corail assez souvent).
Le train arrive à quai en même temps que moi, nous montons dedans avec les autres passagers et l’attente commence…
Nous sommes restés à quai sans explication plus de 15 minutes. Départ à 8h13, message du contrôleur sans aucune référence au retard. .

Arrivée à Paris à 9h45 sans explication, sans excuse, sans avoir vu le contrôleur pendant le voyage. Les gens avec des correspondances sont priés de se débrouiller. Et je vais être en retard à mon rendez-vous.

Vendredi 17 : Train de 7h47

Annoncé avec 10 minutes de retard. À l’arrivée, près de 30 minutes, pas d’explication, pas d’excuse. Et j’ai dû annuler un rendez-vous à 9h15 à côté de Saint Lazare pour ne pas avoir prévu assez de marge.

Publicités

7 réflexions sur “Qualité ordinaire : jeudi 16 et vendredi 17 août

  1. jmj arras dit :

    Eh oui, c’est ca le monde merveilleux de la SNCF, pour être à l’heure à un rendez-vous, il faut sans cesse prévoir une marge de manoeuvre voir dans certains cas, partir la veille tout simplement… Sur l’air de « debout les gars » d’Hugues Auffray, petit hymne composé et repris régulièrement par certains abonnés du TGV NORD :
    Modulo pass et abonnements,
    il va falloir montrer les dents,
    pour obtenir l’abattement,
    qui sera la victoire,
    qui sera la victoire…

  2. jmj arras dit :

    A chaque retard, il est également possible de se regrouper entre abonnés et de faire l’annonce suivante lorsque le contrôleur pointe le bout de son nez :
    « Les passagers informent le contrôleur que la présentation des titres de transport est susceptible de subir un retard de 15 minutes. Pour la tranquilité de tous, nous invitons l’agent commercial à garder la pince dans la poche

  3. jmj arras dit :

    A chaque retard, il est également possible de se regrouper entre abonnés et de faire l’annonce suivante lorsque le contrôleur pointe le bout de son nez :
    « Les passagers informent le contrôleur que la présentation des titres de transport est susceptible de subir un retard de 15 minutes. Pour la tranquilité de tous, nous invitons l’agent commercial à garder la pince dans la poche

  4. jmj arras dit :

    A chaque retard, il est également possible de se regrouper entre abonnés et de faire l’annonce suivante lorsque le contrôleur pointe le bout de son nez :
    « Les passagers informent le contrôleur que la présentation des titres de transport est susceptible de subir un retard de 15 minutes. Pour la tranquilité de tous, nous invitons l’agent commercial à garder la pince dans la poche

  5. Lechat78 dit :

    Seulement lorsqu’un jour des passagers Evreux-Paris ont voulu faire ça, ils étaient attendu par la police ferroviaire à St Lazare. Motif : refus de présenter le titre de transport.

  6. Phil76 dit :

    Justement lechat on ne le fait pas assez souvent , mais le probléme réel, sauf dans certain cas, les usagers entrent eux ne sont solidérent 😦
    Phil le dieppois qui dit toujours les memes qui créent les actions……

  7. Phil76 dit :

    Oups un oubli … (pas) solidérent 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :