Des idées d’avance

La SNCF, on ne lui demande pas d’avoir des idées d’avance mais des trains qui ne sont pas en retard.

Ce matin encore, retard de 15 minutes avec tout de même des excuses mais pas pour le retard, juste pour le fait de ne pas avoir eu d’avance l’idée justifiant ce retard (présence de feuilles mortes, non pas en été… problème de signalisation, non jlé dit hier…. pneu crevé, bah non ya pas de pneu… merde alors, comment kvé faire… c’est trop dur j’ai mal au cerveau au secours, demain je mérite bien une journée de grève surprise rémunérée pour entorse de la cervelle…).

La sncf, c’est une boite qui vous méprise on ne sait pas trop pourquoi car n’importe quelle entreprise rêverait d’avoir des clients fidèles malgré l’augmentation des tarifs inversement proportionnelle à la longueur des trains et à la durée des trajets. Oui, à la sncf, quand il pleut, les trains rétrécissent car leur unique entretien se fait à l’eau de pluie en plein air, ça a l’avantage d’être bio au moins. Alors on voyage debout en regrettant que la pluie n’ai pu nettoyé leurs WC car ça aurait pu faire un siège confortable. Se rendent t’ils compte à quel point ils devraient nous dire au moins "merci" pour notre patience sans limite. Mais combien de temps encore va t’on nous prendre pour des cons.

En gros, les prix augmentent, mais où va l’argent… pour des infrastructures coûteuses de TGV que nous n’utilisons pas. Merci l’égalité ! Et puis, on nous laisse dans le flou malgré moultes revendications et les "clients" des TGV ayant eu leur "jouet" nous ignorent. Merci la fraternité.

Bref, s’il y a bien un endroit où nos devises républicaines font parties du passé, c’est dans le service public.

La SNCF, à nous de vous faire aimer la voiture. Le problème c’est que la voiture tous les jours… et puis de toute façon il est où le service public au fait…

Publicités

15 réflexions sur “Des idées d’avance

  1. sebi dit :

    Attention, tous aux abris…!!!

  2. amelie dit :

    une chose st sure et la sncf le sait : que se soit pourris, wagons deguelasses, retard a repetition, des tarifs trop cher pour le service fourni on est obligé de le prendre pour aller bosser. OBLIGER !! franchement je ne me voit pas prendre la voiture tous les matins pour aller sur paris j’auraos trop peur d’un accident des embouteillage !! vous me direz dans ce cas prend ta voituyre ne te plaint pas. je repond juste il existe un service pour lequel je pais regulierement sans jamais frauder pourquoi ne m’est il pas rendu? aie je un recours? NON on a beau gueler moi je suis lasser degouté de la sncf il faut subir et etre traiter comme du betail c’est la triste verité c’est comme ca on ne peut rien y changer sinon se serait deja fait !!

  3. Anonyme dit :

    ah amelie tu es atteinte par le « sncf blues » mais tu verras après une petite dizaine on devient philosophe. alors la position à adopter est la suivante :
    1 – d’abord rester zen car sinon tu risques de mourrir jeune
    2 – ne jamais faire confiance à la sncf si tu as un RV hyper important ou alors prends une bonne heure de marge
    3 – considérer la sncf comme elle nous considère c’est à dire avec tout le mépris qu’elle mérite
    4 – si le controleur fait la gueule, fais lui la gueule, s’il est sympa fais lui un large sourire tout en lui signifiant que tu n’es pas dupe.
    5 – penses qu’aujourd’hui est moins pire que demain, car la réalité c’est que tout s’est dégradé petit à petit sur la ligne durant les 15 dernières années.
    6 – n’oublie de faire de la publicité autour de toi pour relater tout le bien que tu penses de cette honorable institution qu’est la snfc. Tu verras ça détend et au cours des repas entre amis raconte tes aventures ferroviaires, au bout d’un moment ça fait toujours beaucoup rire tes interloccuteurs ébahis. effet garanti.
    7 – comme les retards se répètent, prévoit toujours un bon livre, cd ou dvd au choix mais indispensable
    bon je m’arrête là, à bientôt pour une prochaine consultation !

  4. rouen-mulhouse dit :

    En qui concerne les infrastructures , elle sont prinicpalement payés par RFF, les regions, les départements et l’état, en gros nous. la sncf paie pour l’utilisation du réseau (c’est ce qu’il me semble).
    En tout état de cause la SNCF prends bien ses voyageurs pour des vaches à lait. exemple paris mulhouse en TGV le dimanche 47.40 au lieu de 30 (+56%, pour gagner 1h30) avec mon abonnement et 2 fois sur 3 un retard !!!!
    En plus grande nouveauté pour moi dimanche dernier nous avions pour le 18h50 une rame RER G (une ancienne orange 2 étages renovée une bleu avec des ronds orange), super inconfortable pour 1h40 de trajet si au moins on payait le prix des trains de banlieu mais non c’est plein pot 18.50 le voyage.
    si vous n’êtes pas content allez à la concurence, voilà le commentaire de l’agent du SERVICE PUBLIC!!!!!! il y a des jours ou je rêve de la privatisation même si à la base je suis contre.

  5. Henri dit :

    Depuis une semaine je retravaille désormais à Rouen. Après 8 ans de train train quotitien je dois dire que je suis un peu déphasé. Il peut m’arriver de penser à ce qui m’attendra aujourd’hui avec la SNCF et puis non finalement je me contenterai de 20′ de marche à pied. Même sous la pluie c’est formidable, je revis et je compatis sincèrement quand je lis les blogs car ça ne s’arrange vraiment pas côté SNCF. Ces moments difficiles dans le train ont été souvent atténués par des franches rigolades avec des compagnons d’infortune dont l’optimisme est une grande force (à la fin les compartiments étaient trop petits pour accueillir nos deux charmantes magistrates, Françoise, Christophe, jean et les autres qui se reconnaîtront). A eux je leur dis bon courage et merci d’avoir aidé à surmonter des moments parfois pénibles mais jamais ennuyeux!…Je continuerai à suivre Train Train quotidien tout de même en espérant que les choses vont s’améliorer (sans trop d’optimisme…)

  6. sebi dit :

    Pour ma part j’ai acheté un terrain à bâtir à 30 minutes de Rouen en voiture, d’ici deux ans j’emmenagerai dans ma nouvelle maison et ferai mon train train quotidien… en voiture !
    Désolé pour la planète mais après 6 ans de galère en train et autres transport en commun je pense avoir suffisamment contribué à l’écologie pour mériter de diviser mon temps de parcours quotidien par 3 (1/2 heure au lieu d’1h30 sans retards… le rêve !). En plus, le bled où je vais vivre n’est desservi par aucun TER (ville de 10.000 hbt pourtant) : donc j’ai même pas le choix !

  7. Legnia dit :

    C’est vrai que la sncf ne nous facilite pas la vie. Y a des fois où je dis à mon patron que j’ai eu du mal à me lever pour ne pas dire que mon train a du retard. Je fais ça parce que les retards sont si fréquents que ça ne devient plus crédible comme excuse.
    Je sais que des associations font beaucoup d’efforts en ce moment pour que l’on ai une amélioration mais je ne crois pas que tiendrais le coup suffisament longtemps pour les voir venir.
    C’est épuisant et ennervant, je me demande si je vais crever de fatigue ou d’un ulcère !!
    Bon courage à tous !

  8. Fabien P dit :

    je te comprend et surtout hier j’ai encore voyagé par terre donc super mal au c.. et encore plus de fatigue. Bon courage a tous

  9. rugbydriver dit :

    le fait de pas avoir de place assise c’est compliqué .. rallonger les trains est impossible .. faut revoir tout les quais !! et remettre des trains c’est difficile .. le reseau etant deja saturé !! .. et avec les 2 etages c’est pas bcp mieux .. difficile de venir a bout de ce probleme ..

  10. Benji76 dit :

    Hello tout le monde !
    Comme je l’avais dit lors d’un post précédent, je ne viens plus sur le blog, l’ambiance étant délétère et mon nouveau but dans la vie incompatible : cesser le train-train.
    Encore hier : plus de 40 minutes de retard sur le 18h45, personne n’a posté tant nous sommes tous blasés.
    Pour ma part, je quitte bientôt ce mer…ier avec grand plaisir, je ne l’ai fait que quatre moi et je pense à ceux qui l’ont fait ou le font depuis plusieurs années…
    Je suis très content de voir que nous ne cherchons plus de solutions pour améliorer la ligne, la SNCF est un mammouth pourri de l’intérieur, de la direction à son personnel, tous recroquevillés sur leurs acquis minables, pensant à leur petit bien être plutôt qu’à leur mission de service public.
    Les quelques témoignages de salariés de la SNCF (je devrais dire de nos salariés, puisque nous payons tous ces gens) en sont la preuve.
    En tout cas si beaucoup d’entre nous quittent le train-train, la rentabilité de la ligne va chuter et je ne peux que m’en réjouir.
    Je n’aimais pas beaucoup la SNCF avant cette expérience, je la méprise totalement maintenant, et je lui préfèrerai toujours un autre moyen de locomotion, y compris la voiture, avec laquelle le risque de mourrir est incomparablement faible par rapport à celui d’arriver en retard avec les trains (pour les « travailleurs » bornés de la SNCF qui nous invitent aimablement à prendre nos voitures si nous ne sommes pas contents : bah vous voyez c’est le cas).
    Je ne souhaite qu’une chose, sans me faire trop d’illusion, c’est que la rentabilité de notre ligne chute tellement que l’incompétent personnel soit dégraissé, et pourquoi pas la direction licenciée (on peut rêver non ?). Comme ça tout ce beau monde aura bien le temps de venir nous provoquer sur ce blog, en nous faisant passer pour les coupables alors que nous ne sommes que les victimes d’une bande d’incompétents du plus haut échelon au plus bas.
    Sur ce je laisse les « employés » (je mets entre guillemet car une entreprise qui fonctionne aussi mal dans le privé aurais déjà coulé, et ses employés seraient déjà en train de rechercher un nouvel emploi à l’heure qu’il est) rageux s’exciter sur mon post, qui vient du fond du coeur, et que je pense profondément. Je ne suis pas le seul d’ailleurs…
    Allez, plus qu’un mois à tirer !

  11. sebi dit :

    Quelle rage Benji !! En attendant, en lisant rugby on a l’impression que c’est un problème insoluble..; d’où cette question que j’avais envie de poser mais que je n’osais pas faire de peur de me faire traiter de troll : « Faut-il continuer à prendre le train, ou faut-il dès à présent s’orienter vers un noveau mode de transport si la situation est sans espoir ??? ».

  12. diane dit :

    Et c’est reparti ! on va encore avoir droit au ping-pong entre usagé et salarié, au déversement d’insultes et autres…
    Oui notre ligne à des problèmes, oui certains employés de la SNCF n’estiment pas la chance qu’ils ont, oui c’est insupportable d’arriver constamment en retard dans des conditions déplorables, oui ça m’a fait mal au c.. de payer mon abonnement augmenté de 8 euros ! alors quoi faire ? se répèter, continuer la lutte… je ne vois que ça. Cependant est-il possible de continuer de poster sur ce blog en restant civilisé et se respectant ? (je sais ça fait très fleur bleue !)
    Où sont les post des débuts plus humouristiques que les derniers ? bouuuuhh,vive les vacances !

  13. Fabien P dit :

    bonjour rugby je comprend ta défense mais les contrôleur eux mêmes mon dis hier qu’il ne comprenanit pas pourquoi tous les ans il echange les trains de 18h05 et 18h45 alors que le 18h05 il y a plus de personnes et tous les ans c’est la même galère. Donc pour tourver des excuses là je ne vois pas c’est juste du foutage de gueule car il retire des train avant le 18h05 et mettent un train a un étage. Faut pas sortir de st cyr pour comprendre qu’il vas y avoir encore plus de galère que d’habitude

  14. Eulgrand dit :

    Et bien moi je ne prends plus le train depuis 4 mois maintenant : finis les allers-retours quotidiens Yvetot-Mantes, les correspondances ratées, les retards quasi-quotidiens, les trains de banlieue Rouen-Mantes (la notion de banlieue est assez élastique à la SNCF), les excuses fallacieuses, le manque de communication. Aujourd’hui je bosse à 25 minutes de chez moi, en voiture. Je vois mes enfants le matin et le soir, je peux me payer le luxe de prendre un café chez mes parents avant d’aller bosser. M’en fous, je suis pas à 5 minutes près.
    Je crois que j’apprécie d’autant plus que j’ai connu la galère de la ligne LH-PSL pendant 6 ans. C’est peut-être ce qui manque aux employés de la SNCF : un séjour dans le privé, pour comprendre ce que signifient des mots comme stress, productivité, objectifs, plan social, licenciement économique, etc.
    Allez, courage aux galériens, vous n’avez jamais été si proche du bout du tunnel (même s’il n’est pas encore en vue…)

  15. Anonyme dit :

    Les velos, quelle passion!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :