Excuses et compréhensions : à sens unique ?

Petite mésaventure qui est arrivé à l’une de mes proches.
Devant prendre notre Rouen-Paris adoré, cette demoiselle se présente au guichet pour s’acquitter du billet. Ayant 25 ans, elle demande si elle a le droit à la gracieuse réduction de 25% sur le trajet qu’elle achète. "Oui !" Lui répond on.
Cette personne, heureuse d’avoir gagné quelques euros, prend donc le billet avec la réduction, après l’approbation de la dame du guichet qui lui imprime et le lui tend.
Le voyage se déroule à peu près bien, pas de retard. Puis vient le contrôle. En toute bonne foi l’innocente donzelle tend le billet au contrôleur qui lui fait remarquer qu’elle ne peut bénéficier de la remise de 25%, étant donné que le train circule dans la période sans tarif réduit.
Un peu étonnée, la gente dame fait valoir qu’elle a pris ce billet sur les conseils même d’un agent de guichet qui avait connaissance de l’heure et de la date de voyage.
Cependant pour éviter toute altercation, elle se dit disposée à régler la différence.

Comme par hasard, et pensant certainement à sa fin de moi qu’il va pouvoir arrondir, le contrôleur lui oppose un refus, il lui faudra s’acquitter d’une amende.
La gentille personne essaie de demander l’indulgence et la compréhension du contrôleur, qui, bien sûr, le lui refusera, et la lui collera, son amende…

Ce qui me fait un peu hérisser les poils dans cette histoire, c’est qu’en fait la SNCF passe son temps à demander notre compréhension, notre indulgence, d’accepter ses excuses, pour les multiples retards, et ce plusieurs fois par semaine. Par contre, nous, nous sommes systématiquement verbalisés lorsque nous oublions nos abonnements (pourtant payés) ou lorsque nous sommes mal conseillés au guichet.

Heureusement qu’on est plus compréhensifs qu’ils ne le sont, n’est ce pas ?

Publicités

7 réflexions sur “Excuses et compréhensions : à sens unique ?

  1. rugbydriver dit :

    un petit courrier au service contentieux devrait regler le probleme.. pas la peine d’en faire tout un plat ! quand a la fin de mois du controleur.. amende ou pas ca ne change rien ! je n’ai jamais entendu parler de prime au rendement !

  2. Teddy dit :

    Excuse moi Rugby, mais les « petits courriers au contentieux » on en a marre. ça ne devrait pas arriver, alors, oui, une fois de trop et monsieur a le droit d’en faire un plat.

  3. juke dit :

    ce n’est pas possible.

  4. sebi dit :

    Les courriers au contentieux !? Mon oeil ! Ils en ont rien à foutre, combien en ai-je fait sans résultats !
    Il n’y a sougvent aucune compréhension de la part de certains controleurs, ni aucun dicernement entre les fraudeurs et un usager qui s’est embrouillé en raison d’un système trop compliqué : zone blanche, bleue ; carte -25%, étudiant, senior ou tarif découverte ; réservation, billet prem’s abonnement fréquence ou de travail… et j’en passe ! OUF, au moins que les agents se mettent d’accord entre eux !!

  5. ungifted dit :

    c’est assez étonnant, si l’heure du départ avait été indiquée, le billet a du être imprimmé avec l’heure de départ dessus, et le tarif zone blanche aurait du être appliqué automatiquement…

  6. Lechat78 dit :

    Alors la excuse moi Sebi, mais les courriers au service contentieux ne sont pas toujours sans réponse et sans action.
    Exemple : l’hiver 2005 fut rigoureux, et alors qu’un matin j’arrivais sur le quai de la gare de Bréval, j’ai glissé sur une plaque de verglas, et il était moins une pour que je termine sur les rails. Moins d’une minute après le train entrait en gare ! Plusieurs matins de suite, j’ai pu constaté que les quais étaient une véritable patinoire. J’ai donc écrit pour faire remarquer la dangereusité de la situation, et les conséquences que cela pourrait avoir si un voyageur venait à tomber sur les rails. On m’a répondu qu’ils avaient bien pris note du problème, mais que cependant un problème se posait : le personnel présent à la gare de Bréval est la pour vendre des billets, et rien d’autre. Pour sabler les quais, il faut donc faire venir une personne de Mantes la Jolie, chose pas toujours aisée vu les conditions climatique, et la disponiblité du personnel. Cependant depuis mon courrier, dès qu’il y a du verglas, j’ai pu constater que les quais sont systématiquement sablé.
    Autre exemple : les trains corail Intercité qui s’arrêtent à Bréval ont toujours 2 voitures hors quai. Des voyageurs ont écrit pour se plaindre, et dire qu’il était extrèmement dangereux d’avoir à descendre sur les voies. Depuis ce courrier, des annonces sont systématiquement faite. Annonce que vous avez déjà surêment du entendre à Paris St Lazare, même si vous ne prenez pas le train pour Bréval. L’annonce dit :
    Madame, monsieur votre attention s’il vous plait : nous invitons les voyageurs du TER numéro 851017 à destination d’Evreux, et qui descendent en gare de Bréval, à monter en tête du train en raison de la longueur des quais.

  7. sebi dit :

    Félicitations pour ton quai sablé ! Par contre quand il est question d’argent… !
    Un certain hiver 2006-2007, des centaines d’usagers ont probablement écrit pour exiger une juste compensation financière au regard de la dégradation du service rendu. Ce qu’on a eu : des miettes sur nos abonnements (et encore, ce n’était que pour les abonnements de travail, les autres rien ou quasi-rien).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :