Quand un contrôleur a voulu me frapper !

Cela c’est passé il y a environs 2 ans. Comme chaque matin je prends le train de 8H09 à Bréval (ligne Paris-Caen-Cherbourg). Comme chaque matin ce train est assuré en rame Corail. Mais la au lieu de 8 voitures, il n’y en avait que 6, ce qui fait qu’il n’y avait plus de places assises arrivé à Mantes la Jolie. Les voyageurs se sont précipité en 1ère classe, et la le contrôleur les a chassé. Il c’est posté devant l’accès à la 1ère, et a tenu tête aux voyageurs qui tentaient de négocier. Arrivé à Paris, je lui ai demandé pourquoi il n’a pas autorisé l’accès à la 1ère classe comme avait fait un jour un de ses collègues. Il me réponds méchament, "Allez, allez va t’en !" accompagné d’un geste de la main. La aussitôt je lui répond qu’il doit se calmer, et je lui fais remarquer que je ne l’ai pas autorisé à me tutoyer. Il récidive. Alors je hausse le ton. A ce moment la je le vois poser son sac, descendre de la rame et se diriger vers moi en me regardant droit dans les yeux. Je lisais d’ailleur dans son regard "Toi je vais t’en foutre une !" Je n’attendais que ça ! Je l’aurai laissé me frapper le 1er, et j’aurai rendu le coup. Mais un conduteur de train est venu s’interposer entre nous 2. Il s’en tire bien, car je peux vous garantir que je n’aurai pas laissé passer ça. Tout cela c’est passé sous les yeux de la police ferroviaire qui n’a pas bougé le petit doigt. En revanche quand l’incident fut terminé, ils sont venu me dire de me calmer. Ben voyons ! Et la ils m’ont achevé : "Il faut le comprendre monsieur, il c’est fait crier dessus pendant tout le trajet de Mantes à Paris." Ok seulement si j’insulte un contrôleur ou si je le frappe, je me retrouve avec une convocation au tribunal. Et si je dis au juge : "Il faut me comprendre monsieur le juge, j’en ai marre des retards à répétition !" Il ne voudra rien savoir… Ne croyez pas que je suis un violent, loin de la ! Mais quand on me cherche, on me trouve !

Lechat78

Publicités

14 réflexions sur “Quand un contrôleur a voulu me frapper !

  1. jb dit :

    Et bien, c’est toi qui fait la raccourci vers « il a voulu me frapper »! Il s’est mis devant toi comme toi tu t’es mis devant lui, rien de grave…
    Personnellement je ne vois pas l’intérêt d’aller le voir à la fin du trajet, puisque si tu es monté à Bréval, tu as donc dù avoir une place assise et apperemment ton train n’est pas arrivé en retard…

  2. Lechat78 dit :

    Bonsoir JB,
    Oui j’avais une place assise, et oui le train est arrivé à l’heure. (Pour une fois !) Si je suis allé le voir à la fin du trajet, c’était pour avoir un renseignement. Comme je l’ai dis un cas similaire c’était déjà produit, et le contrôleur avait autorisé l’accès à la 1ère classe aux voyageurs de Mantes la Jolie. Je lui ai donc demandé pourquoi lui ne l’avait pas fait. Ce n’était pas dans le but de rajouter de l’huile sur le feu, ni de polémiquer, simplement pour savoir. Lui m’a envoyé ballader alors que je lui demandais un renseignement. Quand on me respect, je réciproque, mais si on me respect pas, je reciproque aussi…
    Quand au fait qu’il ait voulu me frapper, je perciste et je signe. Vous avez sûrement du vous l’entendre dire, le regard est très expressif. Ca dépend des personnes certes, mais le regard de ce contrôleur l’était. Et je peux vous dire que son comportement (balancer son sac a terre, descendre précipitement du train, se diriger vers moi d’un pas décidé en me fixant dans les yeux…) voulait tout dire. D’ailleurs pourquoi un conducteur c’est il intercalé entre lui et moi ? C’est qu’il avait senti lui aussi qu’il y allait avoir du grabuge…
    C’est un autre contrôleur qui a apporté réponse à ma question. L’accès de la 1ère classe aux clients de seconde se fait à l’apréciation du contrôleur. Le 1er l’avait fait car il l’a voulu. Le second n’a pas voulu c’est son choix. C’est tout ce que je voulais savoir !

  3. ludo dit :

    je viens d’apprendre que la présidente de la SNCF madame IDRAC serait présente sur Sotteville les rouen le mardi 22 mai 07 à 10h30 en gare de sotteville les rouen.
    en tant qu’usager du service public ferroviaire je serais présent pour faire remonter à cette dame mon ras le bol.
    n’hésitez pas à me rejoindre
    ludo en colère

  4. Benji76 dit :

    Les contrôleurs sont des cow-boy, ton histoire n’est qu’une de plus… Il n’y a qu’à voir comment ils nous parlent y compris quand le train a deux heures de retard, comme mardi dernier.
    Ils n’ont peur de rien, ils savent qu’au moindre problème ils auront l’intersyndicale avec eux.
    Qui a dit France à deux vitesses ?

  5. Henri dit :

    Il ne faut tout de même pas généraliser! Beaucoup font tout simplement leur métier et beaucoup sont aimables et courtois. Parfois le ton monte mais souvent il faut être deux et souvent je les ai vus garder un flegme et un calme que personnellement j’aurai eu du mal à garder devant certaines agressions verbales.
    Alors certes il peut y avoir des problèmes avec des mauvais coucheurs, il y en a partout mais de grâce pas de généralisation.

  6. Lechat78 dit :

    Exact Henri, et c’est bien pour cela que j’ai dis « certains ». La plupart du temps ça se passe bien, ils sont gentil et courtois.

  7. controleur sncf dit :

    comme dans chaque corps de metier il y a des bons et des mauvais qui perdent rapidement leur sang-froid 😦

  8. Rosebud dit :

    Je comprends tout à fait ce que tu as pu ressentir. Ca m’est arrivée plusieurs fois de prendre le train et qu’il n’y ait plus de place…et c’est très énervant. Généralement les controleurs se passent bien de passer dans les wagons quand ca arrivent alors quand ca se passe j’évite de composter mon billet parce qu’il y en a marre !

  9. jb dit :

    Aujourd’hui à Vernon, nouvelle méthode d’accueil à l’embarquement: 8 contrôleurs à la sortie des escaliers avec vérification des titres de transports et des éventuelles cartes de réduction épaulé par un nombre similaire d’agents de la S.U.G.E…. Etait-ce un test pour un nouvelle méthode de contrôle? En tout cas pas de contrôle à bord du train…

  10. sebi dit :

    Une expérience analogue m’était arrivé : je partais en vacances par le train en partant du havre (ça va, j’étais donc relativement détendu)…Arrêt à Rouen : le train se remplit en moins de 2 et les couloirs sont restés bondés jusqu’à Saint-Lazarre.
    Le « must » : à 1/2 heure de Paris, le type avec son chariot orange pour vendre ses boissons dans le train a absolument voulu passer pour rejoindre l’autre extrémité du train : Or, ce n’était pas physiquement possible de le laisser passer, les couloirs étant bondés, sauf à monter sur les genoux des gens assis ! Eh bien devinez quoi : il a quand même insisté pour passer et les gens ont du s’insérer devant les gens assis pour le laisser passer !!
    Se balader avec son chariot pour déranger les gens et vendre des sandwichs pourris à 30€, c’était vraiment du foutage de gueule ! Pour ma part, je faisais partie des gens assis, mais à la place de ceux restés debout, jamais je ne l’aurai laissé passé !

  11. rugbydriver dit :

    alors sebi .. encore une fois a taper sur la sncf et son gentil vendeur .. prend ton petit stylo et ecrit a la « compagnie des wagons lits » ou au groupe dont fait partie ce mec car sache le .. il n’est pas cheminot ni employé de la sncf .. encore une fois .. il faut diriger le feu .. et ne me repond pas que tu payes ton billet a la sncf parce que la le sandwich tu le payes pas a al sncf ..

  12. Teddy dit :

    je suis ok avec toi rygby, je nuancerai juste ta réponse : la compagnie des wagons lits agit à bord des trains sous concession exclusive de la sncf. A ce titre, lors de leur présence à bord, ses agents sont sous la responsabilité de la sncf et doivent appliquer le règlement sncf. Un pax peut donc se plaindre auprès de la sncf qui agira sur son sous-traitant.

  13. Benji76 dit :

    @rugbydriver : d’autant plus qu’il n’a rien acheté, là n’est pas le problème… Il ne parle pas d’un sandwitch périmé : là ça concernerait bien la compagnie des wagons lits, il parle des conditions de voyages et de la prestation de service globale. Et une fois encore c’est la SNCF qui est en faute, car oui, proposer au gens un trajet d’une heure vingt, debout, entassés les uns sur les autres, c’est une honte.

  14. rugbydriver dit :

    alors quel est ta solution ?? rallonger les rames ? il va aussi falloir penser a rallonger tout les quais alors ! et changer de machines car ca pese lourd tout ca et selon la composition on peut ou pas rouler a certaines vitesses ! des 2 etages ? pas assez confortables .. + de trains ? impossible.. le reseau esst deja saturé.. alors que faire .. au lieu de nous insulter a chaque fois,propose !! il me semble que teddy attend encore ton mail..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :