Gare de Rouen Rive Gauche ou l’histoire d’un beau gachis !

Bonjour,

Je découvre ce blog, et je salue votre mobilisation. Moi je suis utilisateur de la ligne Paris-Evreux, peut être moins pire, mais qui en connaît pas mal aussi. Je voulais poster ce message pour expliquer au rouennais ce que j’ai lu une fois sur le net.

Lors de la création de la ligne Paris-Rouen, le terminus était dans le quartier de Saint-Sever, dans une gare qui portait le même nom. La gare était en cul de sac, car à l’époque il n’était pas prévu de prolongement. Puis il fut décidé de prolonger la ligne jusqu’au Havre. Pour cela il fallait traverser la Seine. C’est ainsi qu’il fut décidé de créer la gare de Rouen-Rive Droite. A l’époque ou elle fut construite, la SNCF n’existait pas. C’était des compagnies, et chaque compagnie avaient leur gare. Ainsi pendant un moment, il y eut 4 gares à Rouen : Rouen Saint Sever rebaptisée plus tard Rouen Rive Gauche, Rouen Rive Droite, Rouen-Orléans (qui reliait ces 2 villes), et Rouen-Martinville d’où partaient ou arrivaient les trains pour Amiens. La guerre 1939-1945 eu raison des gares de Rouen-Orléans et Rouen-Martinville. Avec la disparition des compagnies, et la création de la SNCF, tous les trains furent centralisés sur la gare de Rouen Rive Droite. Cependant la gare de Rouen Rive Gauche servit jusqu’au début des années 80. Ensuite la SNCF jugeant trop cher le maintien de son exploitation, l’abandonna. Aujourd’hui elle sert de centre de tri pour le SERNAM.

Or depuis le début des années 80, le trafic n’a cessé d’augmenter. La gare de Rouen Rive Droite avec seulement 6 voies à quai, n’est pas adapté pour accueillir tous les TER en provenance d’Amiens, et de Dieppe, ainsi que les Trains Corail Intercité depuis Paris et/ou Le Havre. Ainsi la SNCF a t’elle décidé la reconstruction de la gare de Rouen Rive Gauche pour désengorgé celle de Rouen Rive Droite. A terme, la gare de Rouen Rive Droite ne sera desservie que par les trains ou TER de passage : Train Corail Intercité en provenance ou a destination du Havre, TER  Dieppe-Elbeuf, TER Rouen-Amien. La nouvelle gare de Rouen Rive Gauche accueillera tous les trains terminus ou origine de Rouen, à destination ou en provenance de Paris ou Le Havre, ou encore Dieppe, ce qui évitera la neutralisation d’une voie de la gare de Rouen Rive Droite lorsque par exemple un train arrive de Paris, et repart pour Paris. Les 2 gares seront reliées par une ligne de métro. Bonne idée si cela peut améliorer la régularité et le stationnement des trains en gare. Cependant pourquoi la SNCF a t’elle décidé d’abandonner la gare de Rouen Rive Gauche au moment ou le trafic augmentait ? Pourquoi avoir retiré les voies d’accès, et laissé la gare dépérir pendant plus de 25 ans, ce qui oblige maintenant de lourds travaux pour réabiliter la gare, alors que dans les années 80 de petits travaux d’infrastructure à faible coût auraient suffit pour qu’aujourd’hui les trains puissent desservirent cette gare ? Il n’y a pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre ça ! Malheureusement la SNCF a préféré attendre la saturation de la gare de Rouen Rive Droite pour se dire : Ah zut ! Si on n’avait pas abandonné la gare de Rouen Rive Gauche, elle aurait été pratique pour désengorger Rouen Rive Droite. Seulement voila c’est fait, et je suis certain que ce n’est pas un cas isolé… Il me semble qu’une gare va être réouverte à Toulouse, pour en désengorger la gare principale, comme quoi…

Lechat78

Publicités

16 réflexions sur “Gare de Rouen Rive Gauche ou l’histoire d’un beau gachis !

  1. agnes dit :

    Vivement qu’ils remettent leur neuronne en place et qu’ils remettent ce projet dans l’air du temps ! Ce serait tellement mieux de remettre en état la Rive Gauche que de la laisser pourrir…

  2. Toto dit :

    Ouais et ça serait bcp plus pratique pour les gens qui habitent rive gauche lol
    Tous les jours je suis obligé d’aller rive droite, alors que la ligne passe a 100m de chez moi à sotteville lol

  3. leflo dit :

    Peut être que ce que les mystères de l’exploitations sont plus forts que ta logique infaillible et que l’investissement était plus conséquent à l’époque que tu le pensais (je rappelle aussi qu’à l’époque, la sncf était devenue une entreprise commerciale se devant de laisser ses comptes à l’équilibre l’Etat assurant que les charges sociales et de service public)
    Pour culture, la création de la sncf remonte à 1937 exactement avec un décret d’application au 1er janvier 1938.

  4. sebi dit :

    Lechat78, tu as l’air bien informé du projet de nouvelle gare rive gauche mais tes conclusions sont un peu approximatives, je dois dire… quelques rectifications :
    – « A terme, la gare de Rouen Rive Droite ne sera desservie que par les trains ou TER de passage… La nouvelle gare de Rouen Rive Gauche accueillera tous les trains terminus ou origine de Rouen, … Les 2 gares seront reliées par une ligne de métro. »
    Il y a en fait très peu de chances pour que les 2 gares fonctionnent de manière simultanée pour le réseau GL ou TER : cela signifierait des difficultés d’exploitation énormes pour la SNCF et un manque évident de lisibilté pour l’usager ! Ce qui signifie qu’à terme il n’y aura qu’une seule gare pour l’ensemble des trafics…reste à savoir à quoi pourra servir la gare rive droite actuelle ? pour un réseau interurbain d’agglomération peut-être ? Il est trop tôt pour le dire…
    – « Cependant pourquoi la SNCF a t’elle décidé d’abandonner la gare de Rouen Rive Gauche au moment ou le trafic augmentait ? »
    Je pense, pour répondre à cette question comme un vrai normand, que certains choix ont du faits en considérant les coûts d’exploitation et les sillons existants à l’époque : aucun d’entre nous n’était probablement présent à cette époque, ne tirons pas de conclusions hatives, je pense que la meilleure des raisons est celle évoquée plus haut : 2 gares c’est compliqué à gérer et trop peu lisible pour l’usager qui devait se planter de gare régulièrement !
    – « Pourquoi avoir retiré les voies d’accès, et laissé la gare dépérir pendant plus de 25 ans, ce qui oblige maintenant de lourds travaux pour réabiliter la gare, alors que dans les années 80 de petits travaux d’infrastructure à faible coût auraient suffit pour qu’aujourd’hui les trains puissent desservirent cette gare ? »
    Parce que de petits travaux d’amélioration nous auraient conduit dans la même impasse qu’aujourd’hui : une gare mal conçue pour nos besoins contemporains qui aurait imposé, tôt ou tard, une restructuration complète de l’édifice…
    Par ailleurs, l’un des enjeux d’une nouvelle gare de Rouen est de développer un projet urbain ambitieux à côté, en essayant de développer un quartier d’affaires qui permette « d’attirer » des entreprises à Rouen plutôt qu’à la Défense…une sorte de background de la Défense en somme ! Mais encore faut-il qu’une liaison rapide Rouen – LaDéfense existe pour être vraiment compétitif !!!
    – « Il n’y a pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre ça ! »
    Ne te valorise pas trop, des gens intelligents, il y en a plein les cimetières et les ministères !!!
    – « Malheureusement la SNCF a préféré attendre la saturation de la gare de Rouen Rive Droite pour se dire : Ah zut ! Si on n’avait pas abandonné la gare de Rouen Rive Gauche, elle aurait été pratique pour désengorger Rouen Rive Droite. »
    Encore une fois, je pense que des choix ont du être fait à une certaine époque pour améliorer le service aux usagers (la fermeture de Rouen Saint-Sever a été faite dans les années 80, à une époque où le terme de service public avait encore un sens et où il n’était pas encore question de privatiser un jour)… le passé est le passé !
    En outre, et dans tous les cas, il aurait fallu envisagé un nouveau franchissement de la Seine, car les trains étaient obligés de faire un rebroussement pour continuer jusqu’au Havre ou Dieppe, ce qui n’était pas favorable à une augmentation de la vitesse commerciale entre Paris et LE HAVRE. Donc, dans tous les cas, le développement d’une nouvelle gare rive gauche aurait tôt ou tard synonyme de travaux lourds de restructuration si Rouen voulait rester au niveau en matière ferroviaire…
    donc Lechat78, pas de regret à avoir : juste l’envie de développer ce projet au mieux (si on trouve l’argent quelque part…).
    Ravi d’avoir prolongé le débat

  5. Lechat78 dit :

    Bonjour,
    J’ai senti parmi deux commentaires une légère agressivité. Je ne voudrai pas passer pour le nouveau qui arrive avec ses gros sabots, et joue à monsieur je sais tout, qui a réponse à tout. Alors j’aimerai apporter quelques précisons.
    En ce qui concerne le projet de reconstruction de Rouen Rive Gauche, comme je l’ai dis je tiens ces informations d’un article lu quelque part sur le net. Il est vrai que j’ai peut être eu une conclusion trop hâtive en disant mon mécontentement d’avoir abandonné Rouen Rive Gauche, et je remercie Sebi des ses précisions concernant les contraintes financières qui ont ammené à l’abandon de cette gare.
    Cependant je ne suis pas sur que si les 2 gares avaient été maintenues, les voyageurs se seraient plantés. Si l’on prend l’exemple de la gare d’Orléans, elle aussi en cul de sac, car il n’était pas prévu de prolongement à l’époque de sa construction, les trains de passage desservent maintenant Les Aubrais-Orléans, avec une navette ferroviaire qui ammène les passagés à la gare en cul de sac d’Orléans. Quand aux trains origine ou terminus Orléans, ils vont dans la gare d’Orléans, et tout ce passe bien.
    Si la gare de Rouen Rive Gauche avait été maintenue, il n’y aurait pas eu de rebroussement comme tu le fais remarquer Sebi, car un train à destination du Havre irait à Rouen Rive Droite sans passer par Rouen Rive Gauche. C’est seulement les trains terminus Rouen qui irait à Rouen Rive Gauche.
    Voila pour les précisions.

  6. agnes dit :

    si c’est tellement compliqué de remettre 2 gares en fonctionnement pourquoi Paris y arrive bien avec 4 grandes gares ? dans les années 80 (et je m’en rappelle j’étais déjà née oui oui et j’allais avec ma maman à paris au départ de rouen rive gauche), ça marchait bien à l’époque alors pourquoi plus maintenant ? en plus les rails ne manquent pas il me semble… alors avec la SNCF il parait que tout est possible, qu’il le prouve ! 😉

  7. bernard champeaux dit :

    Une petite précision quant à la structure du projet de nouvelle gare d’agglomération conjointement mené par la Région et le syndicat intercommunal du schéma directeur Rouen – Elbeuf:au stade actuel de la réflexion, le site retenu pour la nouvelle gare serait bien celui de l’ancienne gare RG, mais ce nouvel établissement ne serait pas en impasse, car un tunnel serait creusé sous la Seine pour que les trains à destination du Havre puisse desservir cette gare et poursuivre directement leur chemin vers l’ouest, et rejoindre pour cela la ligne existante en milieu de vallée du Cailly. Tous les trains convergeraient ainsi vers cette nouvelle gare, dont ceux de Dieppe, de Caen ou d’Amiens, afin d’offrir aux usagers toutes les pôssibilités de correspondances existantes.

  8. rugbydriver dit :

    agnes .. ne trouves tu pas que le traffic a « legerement » augmenté depuis ce temps la ?? et pas forcement que a rouen .. mais ces trains doivent aussi pouvoir s’inserer dans un traffic parisien surchargé et qui n’a fait qu’augmenter !! le probleme de rajouter des trains a tout va vient de la !!

  9. agnes dit :

    @rugbydriver : je ne demande pas qu’on augmente encore le trafic mais qu’on répartisse mieux le trafic : nuance ! 😉

  10. sebi dit :

    Agnès, Paris s’en sort avec 5 grandes gares (et non pas 4) parce qu’elle n’a pas d’autres choix : le nombre d’usagers transitant par les gares parisiennes est sans commune mesure avec une gare comme Rouen et l’urbanisation rendrait de toute façon impossible la réalisation d’une gare parisienne unique : je n’ai pas les chiffres en tête mais si qq’un connait le nombre de personnes traversant quotidiennement les gares parisiennes, merci de nous les indiquer.
    A titre de comparaison, les grandes métropoles qui ont connu un développement récent dans le monde choisisse de faire des gares uniques : ce sont des gares énormissimes, prévues pour un trafic très important, et pour éviter de multiplier les gares dans le futur.
    En tout état de cause, et pour répondre également à Lechat78, entre 2 gares fonctionnant simultanément et une gare unique suffisamment dimensionné, je pense que tout le monde (et surtout la SNCF) préfèrera n’avoir qu’une seule gare : il faut quand même avoué que le système de navette entre 2 gares que tu évoques, Lechat, pour Orléans par exemple n’est pas du tout pratique. Et même si cette navette devait être un métro pour rouen notamment, bonjour la galère si tu dois aller chercher ta correspondance (surtout si tu es en retard à cause des trains de la SNTR)!!
    Désolé si j’ai paru être agressif, c’était plutôt une ironie sans méchanceté …;-D

  11. agnes dit :

    parce que maintenant la SNCF s’occupe de savoir si on a des correspondances ?? ;-)) Vu les retards, ça doit être ingerable non ?! et pourtant …. ça se gère …

  12. Lechat78 dit :

    Bonjour,
    Merci à vous tous pour vos réponses. Merci aussi à Bernard Champeaux pour ces précisions concernant Rouen Rive Gauche. Moi je n’ai pas eu le même son de cloche. Sur l’article on parlait bien d’une gare en impasse servant uniquement pour les trains terminus. Il a été néanmoins été évoqué la construction d’un tunnel sous la Seine comme vous le dites, mais dans l’article il disait que cette idée était abandonnée car jugé trop couteuse. J’ai lu cet article en novembre 2006. Les choses ont du évolué depuis.

  13. bernard champeaux dit :

    En réponse à Lechat 78, je confirme que des études très détaillées ont été conduites à la demande de la région et que la formule retenue est celle de la gare rive gauche accompagnée du raccordement sous-fluvial en direction du Havre. Tous les TER et Corail intercités convergeront vers cette gare afin d’assurer des correspondances. Reste seulement à définir l’itinéraire du futur tram-train Barentin – Rouen – Elbeuf.

  14. sebi dit :

    Je confirme ce dernier post…
    Néanmoins, il est vrai que le coût de ce tunnel est le gros point d’interrogation du projet.

  15. frison dit :

    je suis effectivement un peu vieux mais cela m’a permis de prendre le train à destination de Paris depuis rouen rive gauche (c’était à l’époque où on refaisait le tunnel).
    Il est donc très amusant que certains découvrent aujourd’hui l’intérêt d’une deuxième gare à Rouen avec un projet de tunnel sous fluvial pour uniquement ne pas oublier les Havrais !
    Si vous voulez savoir combien de gares existaient à Rouen, visiter la salle des cartes du chateau de Mesnières en Bray. Vous serez étonnés !

  16. Rousselle dit :

    Au début j’étais partisan d’une gare RG terminus. Maintenant je pense qu’une gare de passage c’est mieux. Je l’aurais vue plutôt sur l’ancien site de la gare d’Orléans car (1)il y a plus de place, (2) c’est extensible avec la reconquête des friches industrielles qui jouxtent le terrain, (3) on peut faire autour un grand quartier tertiaire (mieux que sur le site dit Rouen RG, et (4) c’est plus cohérent avec l’extension du centre vers l’ouest (projet Seine Ouest).
    Mais dans les deux cas le coût du tunnel pose problème, même si l’on admet des pentes plus fortes en le réservant au trafic voyageurs.
    Or l’idée de maintenir l’accès des grands navires en amont du nouveau pont Gustave Flaubert a déjà induit un énorme surcoût pour cet ouvrage. C’est la même idée qui oblige à faire un tunnel.
    Une révision déchirante de cette idée permettrait d’envisager un passage en viaduc, avec un raccordement à la ligne actuelle du Havre beaucoup plus proche, juste en aval de la halte envisagée au Fond du Val. Évidemment, le pont G.F. paraîtrait ridicule, mais l’économie serait considérable. Et pourquoi pas à terme récupérer les éléments mobiles du pont G.F. pour un nouveau franchissement plus en aval ? par exemple pour un barreau routier de rocade ouest entre l’échangeur de A151 et A150 près de Barentin et celui de A14 et A28 près de Bourg-Achard ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :