note de lecture

Abonné très ancien de la ligne ROUEN-PARIS, j’occupe le supplément des retards en lisant des romans. Ainsi, je viens de lire « chemin de fer » de Benoît Duteurtre. L’auteur relate dans son roman tous les effets insidieux de la transformation accélérée de la SNCF avec la précision de celui qui utilise le train, assidûment et de très longue date. L’exposé est édifiant; les abonnés et usagers réguliers de la ligne PARIS-ROUEN-LE HAVRE et de PARIS-CAEN-CHERBOURG se reconnaîtront aisément dans cette ambiance du voyage en train qui se délite à la mesure de la malpropreté grandissante dans les Corail, des trains déclassés, des pannes et des retards à répétition et des annonces proches de l’imposture. Ce dérèglement d’une organisation ferroviaire au départ bien réglée et presque infaillible se fait aujourd’hui sous couvert d’un « progrès » communiqué à grands renforts de média. Ce phénomène ne concerne pas exclusivement le transport par le train et Benoît Duteurtre entraîne ses lecteurs, en parallèle, sur d’autres sujets de l’évolution rapide que nous pouvons constater dans notre vie de tous les jours. Ainsi sont passés en revue la prolifération des lampadaires, l’implantation des lieux de collecte du tri sélectif, et l’envahissement des ronds-points en rase campagne. En mettant en relief l’ambiguïté comportementale de son héroïne dans ses rapports avec la SNCF; il renvoie à l’hypocrisie sociétale, dans laquelle nous sommes tous plus ou moins acteurs. En bref, et avec beaucoup de pertinence, il montre que l’usage immodéré du mot consensuel de « modernité » est là pour travestir dans bien des cas, et notamment dans celui du rail, une vraie «régression» en marche…

jptragin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :