Réponse de Jean-François Meyer (CG 76)

Mesdames, Messieurs,

            Vous avez appelé mon attention sur les problèmes récurrents rencontrés sur la ligne SNCF LE HAVRE – ROUEN – PARIS.

            J’ai moi-même été abonné de cette ligne de 1976 à 1992 et les problèmes existaient déjà, avec des réponses identiques comme l’envoi de la police ferroviaire et un mépris total de l’usager.

            Membre du Groupe indépendant « Démocratie et Liberté » à l’Assemblée Départementale je réaliserai un article sur ce sujet dans une prochaine tribune politique du Magazine Départemental dans l’espace qui nous est réservé en page centrale. Cependant, compte tenu du « turn-over » dans notre groupe d’élus pour la réalisation mensuelle des articles, je ne pense  pas que la parution puisse s’effectuer avant le numéro du mois de mai. Bien entendu si cela peut se faire avant je le proposerai.

            Espérant contribuer à votre attente afin de mettre la SNCF face à ses responsabilités, je vous prie de croire en l’assurance de mes sentiments les meilleurs et très cordiaux.

N.B :   En pièce jointe le projet d’article (Nous sommes limités à  1200 caractères espaces non compris)

————————————

Le Havre –Rouen-Paris : la SNCF interpelée

La situation de la ligne SNCF Le Havre –Rouen-Paris est catastrophique et insupportable pour ses usagers et abonnés. Les retards sont quotidiens et importants, les relations des utilisateurs avec les agents SNCF sont tendues. La seule réponse apportée est le mépris, la non-information, et depuis peu l’envoi de la police ferroviaire pour "calmer" ces usagers qui ne demandent qu’un service de qualité compte tenu du prix de l’abonnement mensuel Rouen-Paris qui coûte plus de 300 €.

Tous ceux qui empruntent quotidiennement cette ligne ont choisi tout en travaillant à Paris, de rester en Haute-Normandie pour leur qualité de vie, espérant compter sur des liaisons fiables vers la capitale. Or, depuis plusieurs mois le temps de trajet est quotidiennement allongé, les pannes sont récurrentes, l’état du matériel et des wagons est lamentable, irrespectueux vis-à-vis des clients qui laissent une partie de leur salaire et sont en droit d’exiger un service autre que le mépris actuel affiché par la SNCF dont les compensations financières du service commercial sont ridicules compte tenu des inconvénients occasionnés tels que sanctions et menaces des employeurs ou perturbations de la vie familiale.

Devant la gravité de ces problèmes il est urgent que la SNCF réagisse et rétablisse au plus vite un service de qualité. Il y va de sa crédibilité.

Publicités

5 réflexions sur “Réponse de Jean-François Meyer (CG 76)

  1. controleur sncf dit :

    tout a fait d’accord

  2. benoit dit :

    il a résumé ca comme il faut je trouve

  3. controleur sncf dit :

    controleur–sncf sur daily motion!!

  4. Anonyme dit :

    très bon article. Clair et concis. Résumant exactement les problèmes de cette ligne. Un des points importants étant que les usagers comptent sur la fiabilité des transports pour conserver leur emploi. Une chose peut etre importante aussi étant le budget consacré par la sncf pour améliorer les transports vers l’est, comparativement à ce qui est consacré pour la ligne Le Havre-Rouen où les usagers y laissent une bonne partie de leur salaire…..

  5. alice dit :

    super article !!!! rien a dire !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :