L’arithmétique selon la SNCF, ou le mystère de la voiture 16…

Le 18h45 du vendredi 12 janvier aurait dû servir de prémonition: au lieu du double étage bondé habituel – en panne – la SNCF nous a gentiment proposé de voyager en train corail, dont la capacité était largement insuffisante pour permettre à tous de voyager assis. Résultat: pour ma part, j’ai fini en première… plié en quatre dans un porte bagage !

Mais cela n’était que prémonitoire à coté de ce qui allait suivre. Le constat a été fait lundi soir, dans le 18h45: mais où est donc la voiture 16 ? elle manque à l’appel ! La réponse allait survenir le lendemain: la voiture 16 est bien là… entre la voiture 10 et la voiture 12. Mais où est donc la voiture 11 ?

En tous cas pas dans la composition du train de 18h45 de mercredi.
Car non seulement, la voiture 11 manquait à l’appel, mais en plus il y avait 4 wagons de première classe au lieu des 3 habituels, et la voiture 15 avait elle aussi disparu dans on ne sait quelle faille spatio temporelle.
Problème mathématique: Sachant qu’un wagon de deuxième classe comprend 88 places assises, qu’un wagon de première en compte 66, quel était le nombre de places manquantes ?

solution: 2×88 + 1x(88-66) – 1×66 (->la voiture de première classe supplémentaire) = 132

Au moment où le contrôleur est passé, il y avait plus de 70 personnes debout selon son recensement. le matin, par un train de même composition à 6h40, il y avait plus de 120 personnes debout. La veille, 53.

Hypothèse: Pour arriver à l’heure, la SNCF chercherait-elle à délester ses trains pour leur permettre d’avancer plus vite ?

Va-t’il falloir choisir entre voyager debout et arriver à peu près à l’heure, ou assis et être à la bourre ?

En tous cas, dans le train de 7h47 de ce matin (jeudi 18 janvier), il manquait encore des wagons, des gens se sont retrouvés debout, et le train est même arrivé en gare de Rouen en retard… le Paris-Rouen commence à ressembler furieusement à la ligne 13 du métro, que j’emprunte tous les jours…

Publicités

13 réflexions sur “L’arithmétique selon la SNCF, ou le mystère de la voiture 16…

  1. Xavier dit :

    Ce matin, dans le 6h40, beaucoup de gens ont aussi voyagé debout ou assis par terre. Mais on a vu passer des contrôleurs remontant le train. Drôle de vision, je n’avais peut-être pas terminé ma nuit, étais-je en train de rêver ? Je me demande comment ils ont été accueillis par les malchanceux voyageurs debout.

  2. Cédric dit :

    En tout cas, aucun controleur ne m’a demandé mon abonnement depuis le 22/11/2006 (je fais un aller-retour quotidiennement)

  3. sebi dit :

    En fait je suspecte les controleurs de ne controler les voyageurs qu’entre Rouen et LeHavre, et pas entre paris et rouen… je fais l’aller-retour tous les jours et les controleurs sont bien là soirs et matins (ils ont moins peurs des havrais apparemment): alors, chers voyageurs rouenno-parisiens, vos abonnements ne servent peut-être à rien !!

  4. agnes dit :

    Quoique… vendredi dernier je me suis fais contrôlée dans le train de 18h05 donc si si les contrôleurs existent bien et montrent leur tête de temps en temps… cependant les trains du vendredi servent surtout aux touristes qui ceux-là ne bronchent pas. Ceci dis j’ai lancé au contrôleur que mon abonnement avait un problème de signalisation et qu’il aura 10 minutes de retard. et vlan dans les dents !

  5. sebi dit :

    et moi que les feuilles mortes faisaient patiner ma main dans mon sac et que je ne pouvais donc pas sortir mon abonnement ;-))

  6. Estelle dit :

    En ce qui concerne le contrôle des billets sur la ligne Rouen-Le Havre, je peux vous assurer dans mon cas que je n’ai jamais vu un contrôleur entre Le Havre-Yvetôt et pourtant depuis 2ans, il m’arrive très souvent de prendre le train pour faire des aller-retour entre le Havre et ma bourgade!!
    Xmo, je suis avec toi dans ton combat!!! Marre des retards de la SNCF et des trains en mauvais état!! Révolution :-)?????
    biz

  7. Benoît LAURENT dit :

    Si ils contrôlent de temps en temps entre Pais et Rouen … peut être pas dans toutes les voitures, ca fatigue vite un agent, surtout quand chaque usager dit ce qu’il pense …
    ce matin (6h40) je n’ai pas trop mal accueilli le controleur, qui avait pour mission de compter les personnes debout. Je n’ai pas pu faire tout le train, mais j’en ai compter une centaine, et les deux voitures de 1ere restante étaient embouteillées … donc certainement plus de 120 personnes.

  8. agnes dit :

    comment fais-tu pour ne pas voir les contrôleurs (depuis 2 ans) ? tu te plantes dans les toilettes ? ;-))))))

  9. Anonyme dit :

    Moi, j’ai vu même des gens dormir allongés par terre (en première biensur) !

  10. mrX dit :

    vous en avez marre des trains pourris, moi aussi. Je suis cheminot et je suis lié au devoir de réserve, mais la réserve est vide et l’autisme de nos dirigeant ne peux que me pousser à vous encourager dans le combat qui se lance. Car si pour vous le voyage est pénible, pour moi le travail devient impossible… Tout ça pour vous dire qu’il n’y a pas que les clients qui soient en colère, la grogne gagne aussi nos rang, alors HASTA LA LUCHA SIEMPRE!!

  11. agnes dit :

    Enfin un cheminot qui nous comprend ! Ca fait plaisir à entendre !

  12. Anonyme dit :

    Si vous saviezle nombres de cheminots que nous sommes à penser ça …

  13. christian dit :

    fait gaffe Mrx si un cheminot te comprend la grééve n’est pas loin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :