Matins chagrins

Après un départ en fanfare lundi, la SNCF a continué sur les trains du matin (le 8h48) Rouen-Paris :

– mardi 25 juillet, 50 minutes de retard

– jeudi 27 juillet, 10 minutes de retard au départ, plus de 30 minutes à l’arrivée.

La canicule serait-elle fatale aux trains ? C’était mon interrogation jusqu’à ce matin, avec l’orage d’hier soir et la température plus clémente, j’ai l’impression que c’est l’été que la SNCF ne sait pas gérer (cf. billet suivant sur la gare Saint Lazare).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :